23:58

Sam Cane annonce sa retraite internationale et prolonge son engagement au Japon

Sam Cane, figure emblématique des All Blacks et champion du monde 2015, a décidé de mettre fin à sa carrière internationale à l’issue de l’année 2024. 

Le troisième ligne, qui évolue désormais pour le Tokyo Sungoliath, a également confirmé qu’il avait signé une extension de contrat jusqu’en 2027 avec le club japonais, une démarche qui marque un tournant significatif dans sa carrière.

À 32 ans, Cane, qui a débuté sa carrière professionnelle à l’âge de 18 ans, a exprimé le sentiment que la proposition de Suntory Sungoliath représentait une opportunité à ne pas manquer, surtout à ce stade de sa carrière et compte tenu de sa situation familiale. Cane et sa femme, qui attendent leur deuxième enfant, ont envisagé cette prolongation de contrat comme le meilleur choix pour l’avenir de leur famille, malgré l’amour profond qu’ils portent à la Nouvelle-Zélande, à leurs amis et à leur famille.

Cette décision a été mûrement réfléchie, étant donné l’exigence physique de sa position sur le terrain et les défis que représente la gestion d’une carrière sportive de haut niveau tout en équilibrant les responsabilités familiales. En s’engageant avec Suntory Sungoliath jusqu’à ses 35 ans, Cane assure la stabilité de sa famille tout en continuant à jouer au rugby à un niveau compétitif.

Le départ de Sam Cane de la scène internationale sera certainement ressenti par les All Blacks, pour qui il a longtemps été un pilier et un leader, tant sur le terrain qu’en dehors. Sa carrière internationale remarquable, marquée par des performances exceptionnelles et un leadership exemplaire, restera gravée dans les annales du rugby néo-zélandais.

Sam Cane en Route pour Rejoindre l’Élite des Centenaires des All Blacks

Alors que Sam Cane se prépare à conclure sa carrière internationale à la fin de l’année, il est en bonne voie de devenir le treizième joueur de l’histoire des All Blacks à atteindre le cap des 100 sélections. Actuellement, Cane compte 95 sélections pour la Nouvelle-Zélande, y compris 27 en tant que capitaine, un rôle dans lequel il a excellé depuis sa première apparition en 2012.

Avec un palmarès déjà impressionnant incluant un titre de champion du monde en 2015 et neuf Rugby Championships, Cane a la possibilité d’ajouter encore quelques chapitres significatifs à sa carrière légendaire. Le calendrier des All Blacks pour l’année comprend plusieurs occasions pour Cane d’atteindre et même de dépasser les 100 sélections. Les matchs programmés incluent trois confrontations contre l’Angleterre en juillet, les six matchs du Rugby Championship d’août à septembre, un match contre le Japon fin octobre, et enfin quatre rencontres lors de la Tournée d’automne dans l’Hémisphère Nord, où ils affronteront l’Angleterre, l’Irlande, la France et l’Italie.

Ce cap des 100 sélections est considéré comme une marque de distinction et de longévité dans le rugby international, et atteindre ce jalon serait un couronnement approprié pour la carrière remarquable de Cane. Après avoir passé douze ans avec les Chiefs en Nouvelle-Zélande, son passage au Japon avec le Tokyo Sungoliath marque une nouvelle étape, où il envisage de finir sa carrière professionnelle.

Les fans des All Blacks et les amateurs de rugby du monde entier suivront avec intérêt les dernières apparitions de Cane sur la scène internationale, espérant le voir franchir ce seuil prestigieux tout en apportant encore son leadership et sa compétence indéniables à l’équipe.