#14 Fernando Alonso (ESP, Aston Martin Aramco Cognizant F1 Team), #31 Esteban Ocon (FRA, BWT Alpine F1 Team), F1 Grand Prix of Mexico at Autodromo Hermanos Rodriguez on October 29, 2023 in Mexico City, Mexico. (Photo by HOCH ZWEI) - Photo by Icon sport

Esteban Ocon critique Alpine pour erreurs de comm au GP de Grande-Bretagne

Déception et embarras ont été les maîtres mots pour Esteban Ocon et l’équipe Alpine après une exclusion prématurée lors des qualifications, un évènement marqué par des impondérables qui ont empêché le pilote de donner la pleine mesure de son potentiel. Cette étape a été le théâtre d’un déroulement inhabituel, témoignant des défis auxquels les équipes et pilotes sont confrontés dans le cadre de leurs aspirations compétitives.

Un Samedi Frustrant pour Alpine

Esteban Ocon, évoluant au sein de l’écurie Alpine et finissant en 18e position, n’a pas caché son mécontentement suite à une confusion sur le chronométrage qui l’a privé d’une tentative supplémentaire lors des qualifications. Concrètement, l’affichage lui indiquait avoir déjà passé la ligne après l’apparition du drapeau à damier, une allégation qu’il contestait, ayant la certitude d’avoir franchi la ligne avant. Malgré ses interrogations réitérées auprès de son équipe, la réponse fut univoque : leur session était conclue. Ocon a souligné à quel point les circonstances étaient propices, notant une amélioration de ses temps, notamment causée par un premier secteur initialement mouillé. « C’était notre moment, mais nous avons gâché la séance. Je trouve ça embarrassant. Il est impératif de regagner des positions lors de la course de demain, bien que la déception domine aujourd’hui, » confiait-il avec une vive contrariété.

Le pilote mettait également en lumière les difficultés auxquelles Alpine avait été confrontée durant les essais libres 3, notamment en raison de la pluie. Bien que les qualifications se soient déroulées dans des conditions légèrement meilleures, les réglages de la voiture, pensés pour une piste humide, se sont avérés peu adaptés une fois la piste asséchée, rendant la journée particulièrement éprouvante pour l’ensemble de l’équipe.

Pierre Gasly, coéquipier d’Ocon chez Alpine et classé 20e, a également rencontré des obstacles, mais de nature différente. Ayant écopé de pénalités suite à des changements techniques sur son moteur, l’accent était davantage mis sur la performance de son collègue. « L’objectif était de faire en sorte qu’Esteban atteigne la Q2. Tenter de améliorer personnellement mon classement, au risque de compromettre ses chances, ne présentait aucun intérêt. J’aurais certes préféré avoir davantage de temps en piste. Néanmoins, c’est la course de demain qui compte vraiment. » Gasly aborde ainsi le prochain défi avec une perspective résolument tournée vers l’optimisation des opportunités à venir.