L

Adel Chedli parle de sa fierté pour la Tunisie et l’Afrique

Suite à l’élimination de la Géorgie en huitièmes de finale de l’Euro 2024 face à l’Espagne, Adel Chedli, assistant de Willy Sagnol, a pris le temps de partager ses pensées et sentiments. Malgré la déception de la défaite, l’entraîneur adjoint affiche une vision optimiste et positive de la participation de son équipe à la compétition.

La fierté d’Adel Chedli dans la représentation

Adel Chedli, armé d’une conviction profonde et d’une fierté inébranlable, s’est expressément félicité de la manière dont son équipe a défendu les couleurs de son pays d’origine, la Tunisie, ainsi que celles du continent africain tout entier. «Notre objectif primordial était de représenter dignement la Tunisie et l’Afrique. Je suis persuadé que nous avons brillamment réussi cette mission. Nous avons su montrer le meilleur de nous-mêmes et, je l’espère, nous avons rendu fiers les peuples tunisien et africain», a-t-il exprimé avec émotion.

Cette déclaration témoigne de l’importance que Chedli accorde à l’impact positif que son équipe peut avoir bien au-delà des performances purement sportives, visant à inspirer et à unir les supporters autour de valeurs communes.

Les aspirations futures d’Adel Chedli

L’ancienne gloire du football tunisien, qui comptabilise 57 sélections et 3 buts avec son équipe nationale, ne cache pas ses ambitions pour l’avenir, rêvant un jour de diriger l’équipe nationale de Tunisie. «Chaque jour passé aux côtés de Willy Sagnol est une nouvelle leçon pour moi. Je n’ai jamais caché mon ambition de coacher un jour l’équipe de Tunisie. Cela dit, le moment n’est pas encore venu», a-t-il affirmé.

Ces propos laissent transparaître sa dévotion tant pour l’apprentissage continu que pour son pays, tout en soulignant un respect profond pour le processus et le temps nécessaire pour se préparer à de telles responsabilitités.

La confiance, pilier de la réussite

Chedli a aussi tenu à mettre en avant le soutien et la confiance que la Fédération géorgienne de football leur a accordés. «Nous avons établi des bases solides, nous bénéficions du soutien d’un groupe exceptionnel ainsi que d’un pays qui croit en nous et nous donne carte blanche pour travailler. Cette confiance est primordiale et fondamentale», a souligné Chedli.

Cette reconnaissance envers la Fédération géorgienne souligne combien l’harmonie et le soutien mutuel entre la direction et l’équipe technique sont essentiels pour créer un environnement propice au succès et à l’épanouissement professionnel.

En définitive, malgré l’élimination précoce de l’Euro 2024, Adel Chedli choisit de voir le verre à moitié plein, se concentrant sur l’expérience gagnée, les leçons apprises et l’espoir d’un avenir prometteur, que ce soit à la tête de la sélection tunisienne ou dans d’autres aventures footballistiques.