Comment se mesure le saut en longueur ?

Comment se mesure le saut en longueur ?

Le saut en longueur est une discipline de l’athlétisme qui consiste à sauter le plus loin possible dans un bac à sable après une course d’élan. C’est un sport qui demande à la fois de la vitesse, de la puissance, de la coordination et de la technique. Mais comment se mesure la performance des athlètes dans cette épreuve ? Quels sont les critères et les règles à respecter pour valider un saut ? Cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la mesure sur cette discipline.

Les règles du saut en longueur

Pour qu’un saut en longueur soit valide, il faut respecter certaines règles établies par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) :

  • Le sauteur doit s’élancer d’une planche faite de bois ou de plastique appelée plaque de saut. Il ne doit pas mordre la plaque, c’est-à-dire dépasser la ligne blanche qui la délimite sous peine de voir son saut annulé.
  • Il doit retomber dans le bac à sable, qui mesure au minimum 9 mètres de long et 2,75 mètres de large. Il ne doit pas toucher le sol en dehors du bac, ni sortir du bac par l’avant, sous peine de voir son saut annulé.
  • L’athlète doit effectuer son saut dans un temps limité, qui varie selon le nombre de concurrents. En général, il dispose de 60 secondes pour s’élancer après avoir été appelé par le juge.
  • Il a droit à un nombre limité de sauts, qui varie selon le type de compétition. En général, il peut effectuer six sauts au maximum, dont les trois meilleurs sont retenus pour le classement.

Les outils de mesure du saut en longueur

Pour mesurer la distance parcourue par l’athlète, il faut utiliser des outils précis et fiables. Il existe deux types de mesure du saut en longueur : la mesure manuelle et la mesure électronique : 

La mesure manuelle consiste à utiliser un ruban métallique gradué en centimètres, qui est fixé à la plaque de saut et tendu jusqu’au point de chute du sauteur. Ce point de chute est déterminé par la marque la plus proche de la plaque de saut laissée par le sauteur dans le sable. Le juge mesure la distance entre la ligne blanche de la plaque et le point de chute, en arrondissant au centimètre inférieur. 

La mesure électronique se fait à l’aide d’un télémètre laser ou un système vidéo, qui permettent de mesurer la distance parcourue par le sauteur avec une précision au millimètre près. Le télémètre laser est un appareil qui émet un rayon laser vers le point de chute du sauteur et qui calcule la distance en fonction du temps de retour du rayon. Le système vidéo, quant à lui, est un dispositif qui filme le saut et analyse les images pour déterminer le point de chute. La distance mesurée est affichée sur un écran ou un tableau de bord.

Ce type de mesure est plus rapide et plus précis que celle fait manuellement, mais elle nécessite un matériel plus coûteux et plus complexe. C’est pourquoi elle n’est pas utilisée dans toutes les compétitions. En cas de doute ou de contestation, la mesure manuelle peut être demandée pour vérifier la mesure électronique.

Post Comment