Duplantis, toujours plus haut !

Duplantis atteint de nouveaux sommets en saut à la perche

Ce week-end, au cours de la compétition de Xiamen en Chine, qui fait partie des épreuves de la Diamond League, le perchiste suédois Armand Duplantis a battu le record mondial de sa discipline en franchissant une hauteur de 6,24 mètres.

Quels seront les limites d’Armand Duplantis ? Déjà reconnu comme le détenteur du record mondial de saut à la perche depuis février 2020, après avoir dépassé Renaud Lavillenie et ses 6,16 m à Torun, en Pologne, le phénomène suédois de 24 ans a encore repoussé les frontières de l’exploit ce samedi, pendant une étape de la Diamond League à Xiamen, en Chine. Avec tous les projecteurs braqués sur lui, le jeune virtuose a osé et franchi la barre des 6,24 mètres !

Lors de son tout premier événement de l’année, celui qui est affectueusement surnommé « Mondo » a réussi à améliorer son propre record d’un petit centimètre, un record établi en septembre 2023 à Eugene, aux États-Unis, dès sa première tentative à cette hauteur ce 20 avril. Suite à cette performance hors norme, Duplantis a expressément montré son euphorie dans le stade Xiamen Egret, pendant que les ralentis révélaient qu’il avait semble-t-il encore une marge pour peaufiner davantage ce record.

Duplantis lance un défi majeur avant les Jeux Olympiques de Paris 2024

En territoire chinois, après avoir franchi les hauteurs de 5,62 m, 5,82 m et finalement 6 m pour distancer ses adversaires (y compris Sam Kendricks, stoppé à 5,82 m), le prodige suédois a inscrit une fois de plus son nom au panthéon de l’athlétisme en battant pour la huitième fois le record du monde de saut à la perche. Ayant échoué à franchir les 6,24 m il y a quelques semaines à Clermont, lors de l’évènement All Star Perche, il a désormais relevé ce défi avec succès.

Depuis un moment déjà, Duplantis occupe une place à part dans l’histoire de ce sport, fort d’un titre mondial en salle obtenu l’hiver dernier à Glasgow. À l’approche des Jeux Olympiques de Paris 2024 (26 juillet – 11 août), Duplantis a affirmé sa dominance, envoyant un avertissement clair à ses concurrents. Au Stade de France, il faudra déployer des efforts exceptionnels pour le défaire et l’empêcher de remporter un deuxième titre olympique après son succès à Tokyo en 2021.