Cette fois, Boston n’a pas tremblé

Boston reste imperturbable et gagne

Boston, qui avait déjà arraché la victoire lors du premier match face à Indiana après une prolongation excitante, a de nouveau triomphé sans montrer de signe notable de pression au TD Garden, cette fois avec un score de 126-110. Ce faisant, ils prennent une avance de 2-0 dans la série qui détermine le champion de la Conférence Est, avant que l’équipe ne se déplace pour affronter les Pacers sur leur terrain.

Cette partie, les Celtics de Boston ont définitivement affirmé leur suprématie dès le début, laissant peu de place au suspens contrairement à leur rencontre précédente avec les Pacers d’Indiana. Mardi, lors du premier match, Boston avait frôlé la défaite face à des Pacers qui n’avaient pas su capitaliser sur les dernières secondes, perdant finalement en prolongation. Cependant, jeudi, lors du second match, les Celtics ont clairement dominé, remportant la victoire 126-110. Bien que les Pacers aient pris les devants au premier quart-temps avec jusqu’à six points d’avance (17-23), l’absence de Kristaps Porzingis n’a pas empêché les Celtics de reprendre rapidement le contrôle du jeu.

Dans un élan de revanche, marquant le début de ce qui allait devenir une prestation exceptionnelle, Jaylen Brown, motivé par l’omission de son nom parmi les meilleurs joueurs de la saison, a marqué 9 des 15 points lors d’un run remarquable des Celtics au deuxième quart, changeant alors le cours du match (42-27). Les Pacers, dirigés par Rick Carlisle, sont revenus à six points juste avant la pause (57-51), et ont même réduit l’écart à trois points au début du troisième quart-temps (66-63). Pourtant, Boston a augmenté son avance en fin de troisième quart (93-80) et Indiana n’a pas réussi à passer sous la barre des dix points d’écart, surtout après la blessure de leur star Tyrese Haliburton (10 points, 8 passes) aux adducteurs, le forçant à quitter le jeu un quart d’heure avant la fin. Les Celtics ont excellemment géré le dernier quart, se rapprochant ainsi à deux victoires d’une qualification pour les Finales NBA.

Les Pacers, une menace dans leur antre

Jaylen Brown s’est particulièrement illustré pendant cette rencontre, marquant 40 points (14 sur 27 aux tirs, 8 sur 11 aux lancers francs, égalant ainsi un record en playoffs), jouant un rôle clé dans cette victoire. De leur côté, Jayson Tatum et Derrick White ont chacun contribué avec 23 points et Al Horford a capté 10 rebonds. Du côté des Pacers, Pascal Siakam a été à la hauteur de sa réputation, marquant 28 points et prenant 5 rebonds, tandis qu’Andrew Nembhard a ajouté 16 points.

La différence de niveau entre les deux équipes était notable jeudi, et les Pacers pourraient regretter longtemps de ne pas avoir saisi leur chance de remporter le Match 1. La série se déplace maintenant en Indiana pour les deux matchs suivants, samedi et lundi. Les Pacers ont accumulé onze victoires consécutives chez eux, y compris six en playoffs. Cependant, l’absence de Haliburton, qui a déjà manqué dix matchs en janvier à cause d’une blessure similaire, pourrait compliquer leurs chances de revenir à égalité 2-2 face à la meilleure équipe de la saison régulière…

NBA / PLAY-OFFS
Finales de Conférence
Boston (1) contre Indiana (6) : 2-0
Minnesota (3) contre Dallas (5) : 0-1

Demi-finales de Conférence
Conférence Est
Boston (1) contre Cleveland (4) : 4-1
New York (2) contre Indiana (6) : 4-3

Conférence Ouest
Oklahoma City (1) contre Dallas (5) : 2-4
Denver (2) contre Minnesota (3) : 3-4

Premier tour
Conférence Est
Boston (1) contre Miami (8) : 4-1
Cleveland (4) contre Orlando (5) : 3-3
New York (2) contre Philadelphia (7) : 4-2
Milwaukee (3) contre Indiana (6) : 2-4

Conférence Ouest
Oklahoma City (1) contre New Orleans (8) : 4-0
LA Clippers (4) contre Dallas (5) : 2-4
Denver (2) contre LA Lakers (7) : 4-1
Minnesota (3) contre Phoenix (6) : 4-0