Jan-Lennard Struff - Photo by Icon Sport

Struff élimine Rinderknech : plus aucun Français à Stuttgart

Le tournoi de Stuttgart, une compétition de premier ordre sur la scène internationale du tennis sur gazon, a vu partir ses dernières figures françaises au cours de cette édition. Richard Gasquet et Arthur Rinderknech, tous deux engagés dans la lutte pour le titre, ont été contraints de prendre leurs congés plus tôt que prévu, après avoir subi des défaites en huitièmes de finale.

La Fin de l’Aventure Française à Stuttgart

Arthur Rinderknech, occupant la 67ème position dans le classement mondial, avait la lourde tâche de se mesurer à l’Allemand Jan-Lennard Struff. Ce dernier, bénéficiant du soutien de son public, se présentait sur le court non seulement en tant que septième tête de série mais également comme le 35ème joueur mondial. Jeudi dernier, au cours de ce duel des huitièmes de finale, l’issue ne s’est malheureusement pas révélée favorable pour le français.

Comme Richard Gasquet peu avant lui, Rinderknech a dû s’avouer vaincu après une confrontation directe de deux manches tendues. Jan-Lennard Struff, affirmant sa suprématie et rappelant pourquoi il était parvenu jusqu’en finale du même tournoi l’année précédente – même si Frances Tiafoe lui avait barré la route du trophée – a pris le dessus en 1h20 de jeu, closant la rencontre avec un score de 6-4, 7-6. Cette défaite laisse Rinderknech certainement empli de frustration, lui qui avait déjà montré qu’il pouvait triompher sur Struff, preuve en était leur confrontation au Challenger de Pau l’année précédente.

Durant cette rencontre, le Français a démontré qu’il pouvait tenir tête à Struff, se battant avec acharnement et révélant d’indéniables compétences sur le gazon. Néanmoins, lors de moments cruciaux, à l’approche de la clôture des sets, il a vu ses efforts contrariés par un adversaire implacable. Ce départ des représentants français marque la conclusion de leur parcours dans cette compétition prestigieuse et attire déjà les regards vers leurs futures participations, espérant des jours meilleurs sur le circuit du tennis mondial.