Richard Gasquet, c’était la dernière fois ?

Richard Gasquet: Est-ce sa dernière apparition ?

Subissant une défaite méritée contre Jannik Sinner lors du second tour à Roland-Garros, l’avenir de Richard Gasquet sur la célèbre terre battue de Paris demeure incertain, partageant cette incertitude avec Rafael Nadal. À l’âge de 38 ans, le tennisman originaire de Béziers garde une passion intacte pour le jeu et, au vu de sa performance actuelle qui reste de qualité, il conserve l’espoir de poursuivre la compétition.

Il se pourrait bien que nous ayons assisté à l’une des dernières apparitions de Richard Gasquet sur le fameux court Central de Roland-Garros. En effet, deux jours après l’annonce par Marc Maury des exploits de Rafael Nadal, les acclamations traditionnelles envers Richard Gasquet, scandant « Richard ! Richard ! », ont peut-être retenti pour une ultime fois. Mercredi soir, dans un match où sa défaite semblait inévitable, Gasquet s’est incliné face à Jannik Sinner, ne pouvant présenter qu’une résistance honorable face au joueur classé numéro 2 mondial, s’inclinant 6-4, 6-2, 6-4 après plus de deux heures de jeu.

Richard Gasquet, originaire de Béziers, a su profiter pleinement de ce tournoi de Roland-Garros. Il a signé une victoire remarquable sur le court Suzanne-Lenglen, son terrain de prédilection, contre Borna Coric. Il a également eu l’honneur de participer à une « night-session » sur le court Central, face à un adversaire qui pourrait bien être classé numéro 1 mondial à l’issue du tournoi. Gasquet a eu l’opportunité de déployer quelques-uns de ses fameux coups droits longs de ligne, pour le plus grand plaisir du public et le sien. En somme, c’était un très bon Roland-Garros pour le joueur français de 37 ans, qui pointe au 124e rang de l’ATP cette semaine.

« La retraite ? Je n’en ai aucune idée »

Quant à savoir si cette édition de Roland-Garros était la dernière pour Richard Gasquet, l’intéressé lui-même n’ose pas l’affirmer. « Je ne sais pas. Je n’ai pas plus de certitudes à ce sujet », admet-il. Il préfère prendre les choses mois après mois, conscient de la difficulté de décider du moment de mettre fin à sa carrière. L’objectif immédiat de Gasquet est de remonter dans le classement des 100 premiers. Il reste ouvert à l’idée de continuer sa carrière l’année prochaine, bien conscient cependant que chaque pas en avant rapproche inévitablement de la fin. Toutefois, il reste motivé pour poursuivre la compétition, malgré les incertitudes liées à sa forme et aux risques de blessure.

Cette détermination se reflète dans son jeu. À l’image de Stan Wawrinka, qui a combattu vaillamment avant de s’incliner lui aussi, Gasquet a montré de belles dispositions lors de ce tournoi, notamment contre Coric, où il a fait preuve d’une excellente condition physique durant leur affrontement de plus de trois heures. Gasquet a impressionné par la puissance de ses frappes, particulièrement en revers, mais aussi en coup droit, une arme moins souvent utilisée par le Français.

C’est sans doute l’un des meilleurs Gasquet que l’on ait vu depuis longtemps, lui qui avait subi cinq éliminations consécutives au premier tour des tournois du Grand Chelem. Cette performance est le fruit de son travail acharné à l’entraînement, une preuve que sa motivation reste intacte, malgré un classement qui l’oblige parfois à participer à des tournois de niveau Challenger.

« Je cherche à m’investir davantage, à repousser mes limites », partage le joueur de l’Hérault. Un engagement physique important et une rigueur dans sa préparation hors court lui ont permis de tenir le coup lors de ce Roland-Garros. Et il espère bien continuer sur cette lancée, curieux de voir jusqu’où cela pourrait le mener. Si Gasquet parvient à maintenir ce niveau jusqu’au prochain Roland-Garros, le public français aura de quoi se réjouir.