Nadal, le coup de théâtre ?

Nadal : un coup de théâtre inattendu ?

Durant sa rencontre avec les médias avant le début du tournoi, Rafael Nadal a partagé qu’il n’excluait pas la possibilité de participer à d’autres éditions de Roland-Garros après celle de 2024.

Si Amélie Mauresmo, la responsable du tournoi de Roland-Garros, ainsi que l’organisation de tennis française envisageaient d’organiser une cérémonie d’adieu pour Rafael Nadal lors de son éventuel dernier match sur ses terres fétiches, qui pourrait avoir lieu ce lundi face à Alexander Zverev, ils pourraient avoir à ranger leur matériel de célébration plus tôt que prévu… L’athlète espagnol, qui approche les 38 ans, a signalé depuis le début de l’année qu’il envisage que la saison 2024 soit sa dernière, tout en ne s’interdisant pas de poursuivre si son état physique le permet.

C’est une information qu’il a réaffirmée ce samedi lors de sa conférence de presse pré-tournoi. « Il est très probable que ce Roland-Garros soit mon dernier, mais je ne dirais pas à 100% que c’est le cas. Je ne veux pas me fermer cette porte. Pour moi, cet endroit est empreint de magie. Je le réaffirme, je ne peux pas confirmer si c’est mon dernier Roland-Garros. Si un hommage doit m’être rendu, ce sera de manière spontanée. »

Nadal : « Je prends plaisir à jouer au tennis et à voyager avec ma famille »

Après une défaite écrasante 6-1, 6-3 au second tour du Masters 1000 de Rome face à Hubert Hurkacz, Rafael Nadal, dont la participation à Roland-Garros était incertaine, affirme s’être physiquement amélioré ces derniers jours. « C’est la première fois depuis longtemps que je peux courir sans problème. Mon état physique s’est amélioré depuis Rome. Je ressens moins de contraintes. Je ne suis pas nerveux, je me concentre sur le jeu. Il se pourrait bien que je vive un moment similaire au désastre de Rome, mais dans ma tête, je me suis préparé à être compétitif. Je ne veux pas vivre avec des regrets. Cela fait deux ans que je n’ai pas joué ici. Peut-être que je vais me blesser à nouveau et que cela ne vaudra pas le coup… »

Sur le plan mental, l’espagnol semble aussi avoir retrouvé de l’énergie et envisage l’avenir au-delà de ce tournoi. « Jouer au tennis et voyager avec ma famille me rend heureux. Madrid a été mon dernier tournoi dans cette ville, j’ai fermé la boucle là-bas, cependant, je regrette de ne pas avoir pu participer à certains tournois que j’aurais souhaité disputer. Ayant le soutien inconditionnel de ma famille, si ma condition continue de s’améliorer… » Le résultat de son match contre Alexander Zverev, qui vient de gagner le Masters 1000 de Rome, promet de donner des indications sur la continuation de la carrière du maître de la terre battue.