Medvedev, mauvaise nouvelle

Medvedev : une annonce défavorable

Détenant le titre à Rome, Daniil Medvedev a subi une élimination surprise en huitièmes de finale. C’est Tommy Paul qui l’a battu en deux sets consécutifs, marquant ainsi une victoire notable. Suite à ce succès, l’Américain doit désormais affronter Hubert Hurkacz, dans un match déterminant pour une place dans les demi-finales. Par ailleurs, Stefanos Tsitsipas a aussi décroché sa place pour la suite du tournoi, en réalisant une victoire aisée contre Alex De Minaur.

L’an passé, lors du tournoi de Rome, Daniil Medvedev avait décroché son premier titre sur terre battue après avoir déjà conquis 19 autres titres sur différentes surfaces. Toutefois, cette victoire ne l’avait pas protégé d’une élimination précoce au premier tour de Roland-Garros face à Thiago Seyboth Wild. Cette saison, Medvedev n’est pas considéré comme un prétendant au titre Porte d’Auteuil. Depuis son triomphe à Rome en 2023, le joueur russe n’a pas ajouté de nouveaux titres à son palmarès. Récemment, il a subi une défaite en huitième de finale à Rome contre Tommy Paul, qui qualifie pour son premier quart de finale dans un Masters 1000 sur terre battue, célébrant ses 27 ans la même semaine.

Le joueur classé 16e mondial a réussi à battre le 4e mondial par un score de 6-1, 6-4 en seulement 1h13, renversant la tendance après avoir perdu ses trois précédents matchs contre le Russe. Soumis à un break dès le début, l’Américain a violemment repris le dessus en remportant les six jeux suivants, submergeant un Medvedev impuissant, qui n’a repoussé aucune balle de break. Durant la seconde manche, bien que Medvedev menait 2-0, Paul a vite rebondi en s’octroyant quatre jeux consécutifs. Il a clôt le match sur sa première balle de match à 5-4, se hissant ainsi en quart de finale. Suite à l’élimination de Medvedev, Alexander Zverev devient le joueur le mieux classé encore en lice dans le tournoi.

Hurkacz trouve son rythme sur l’ocre

La prochaine rencontre de Tommy Paul verra face à lui Hubert Hurkacz. Le Polonais, qui n’avait jamais réussi à aller au-delà des huitièmes de finale à Rome lors de ses quatre participations précédentes, a brisé cette barrière ! Ayant déjà battu Rafael Nadal et Tomas Etcheverry, il a ajouté à son tableau de chasse un autre spécialiste de la surface, Sebastian Baez. Classé 9e mondial, il a vaincu le joueur classé 19e en 2h39, sur le score de 5-7, 7-6, 6-4, lors de leur première confrontation. Malgré trois breaks concédés, son excellent service, ponctué de 17 aces, a été un atout majeur.

Dès le début du match, Hurkacz a été breaké mais est revenu à 4-4, avant de perdre à nouveau son service à 5-5, permettant à l’Argentin de remporter la première manche. Le scénario s’est répété en début de deuxième set, avant que Hurkacz égalise à 3-3. Ayant raté une balle de set à 5-4, il a finalement remporté le tie-break 7-4. Un troisième set a été nécessaire, au cours duquel Hurkacz a pris l’avantage en breakant à 2-2 et a perdu seulement six points sur son propre service. S’assurant de dépasser Grigor Dimitrov au classement, il vise désormais à atteindre sa sixième demi-finale en Masters 1000, face à un Tommy Paul qu’il n’a jamais affronté sur cette surface.

Tsitsipas facile

En fin de programme masculin ce mardi, Stefanos Tsitsipas affrontait Alex De Minaur. Le Grec avait gagné leurs dix premières confrontations avant de s’incliner à Acapulco en début d’année. Il a rectifié le tir en s’imposant nettement 6-1, 6-2 en une heure. Le finaliste de l’année dernière a démontré sa supériorité sur terre battue face à son adversaire, en livrant un récital de tennis. En réalisant des breaks à 1-0 et 4-1 puis à 1-1, 3-1 et 4-2 au deuxième set, il a dominé la rencontre de bout en bout. Son prochain adversaire sera Nicolas Jarry, qui a évincé Alexandre Müller.