Medvedev passe sur abandon

Medvedev avance après un abandon

Daniil Medvedev a gagné sa place pour le troisième tour du tournoi de Roland-Garros après que Miomir Kecmanovic ait dû se retirer de leur match.

Au cours de ses sept premières tentatives au tournoi de Roland-Garros, Daniil Medvedev avait été contraint de quitter la compétition au premier tour à cinq reprises. Toutefois, cette année marque un tournant puisque le joueur russe semble avoir enfin trouvé ses marques sur la terre battue parisienne, se qualifiant pour le troisième tour du tournoi. Après avoir battu Dominik Koepfer en quatre sets lors de son premier match qui a eu lieu tard dans la soirée de lundi, Medvedev avait un match programmé contre Miomir Kecmanovic dès 11h00 jeudi sur le terrain de Suzanne-Lenglen. Le duel a été de courte durée, n’ayant duré que 54 minutes avant que le joueur serbe ne décide d’abandonner la partie. Ayant déjà remporté les trois matchs précédents contre le joueur classé 57e au monde, dont un à Roland-Garros l’année précédente, Medvedev, 5e joueur mondial, abordait ce match avec confiance. Il a rapidement pris l’avantage en réalisant un break à 2-1 lors de sa première opportunité, puis à 4-1 sur la deuxième, lui permettant de remporter le premier set 6-1.

Le joueur serbe, visiblement affecté par des problèmes de santé, a fait appel au médecin sans que cela ne change quoi que ce soit à l’issue de la rencontre : il a concédé les cinq premiers jeux du deuxième set avant de traverser le court pour saluer Medvedev, juste avant qu’une averse ne s’abatte sur le site de la Porte d’Auteuil. Cet abandon propulse donc le tennisman russe de 28 ans au troisième tour de Roland-Garros pour la première fois depuis 2022, s’ouvrant la voie pour un match potentiel contre Mariano Navone, 31e mondial et surprise de la saison sur terre battue, ou Tomas Machac, 34e, qui vient de jouer en finale à Genève.

Medvedev : « Je m’améliore de match en match »

Interrogé par France 4 dans un français impeccable, Medvedev n’a pas caché son enthousiasme : « Je suis satisfait de ma performance et suis prêt à affronter mes futurs adversaires. J’aurais préféré que mon adversaire soit en forme pour que le match soit complet, mais finalement, disputer deux sets vaut mieux que ne pas jouer du tout, surtout après deux jours de repos. Je serai certainement en pleine forme pour mon prochain match. Étant donné que les balles étaient assez lourdes au premier tour, j’ai dû me familiariser avec ces conditions, mais je sens que je progresse à chaque match. Mon service était efficace aujourd’hui et mes déplacements sur le court étaient bons. Bien que le match ait commencé à 11h, ce qui m’a obligé à me lever à 6h30, malgré une courte nuit puisque je me suis couché à 4h du matin suite à mon match précédent, ce genre d’adaptation fait partie de notre métier de tennisman et lui donne toute sa valeur. »