Gauff expéditive elle aussi

Gauff triomphe rapidement au tournoi

Tout comme Iga Swiatek ou Marketa Vondrousova, Coco Gauff a rapidement conclu son match contre Elisabetta Cocciaretto, ne nécessitant pas beaucoup de temps de jeu pour l’emporter.

Le tournoi de Roland-Garros a connu un dimanche particulièrement dynamique, où les matchs féminins notamment ont vu des victoires rapidement décidées. Iga Swiatek et Marketa Vondrousova avaient déjà franchi leurs obstacles respectifs lorsqu’est venue le tour de Coco Gauff de briller, en venant à bout de son match en deux petits sets pour s’assurer une place en quart de finale. Affrontant Elisabetta Cocciaretto, classée 51e mondiale et déjà victorieuse de joueuses telles que Beatriz Haddad Maia et Liudmila Samsonova plus tôt dans le tournoi, Gauff, troisième au classement mondial, rencontrait l’Italienne pour la quatrième fois de sa carrière.

Pour la troisième fois de ces confrontations, l’Américaine a brillamment dominé le match : 6-1, 6-2 en seulement une heure. Malgré un jeu de service concédé, avec 19 points gagnants contre 15 fautes directes, Coco Gauff n’a peut-être pas donné une démonstration aussi magistrale que celle d’Iga Swiatek plus tôt dans la journée, mais elle a fait preuve d’une efficacité redoutable sur les moments clés, lui permettant de creuser l’écart.

Prochain affrontement contre Jabeur ?

Agée de 20 ans, Gauff a entamé le match sur les chapeaux de roue en gagnant les cinq premiers jeux, réalisant deux breaks dès ses deux premières opportunités tout en ne laissant filer que deux points sur son propre service. Suivant le sillage de Swiatek avec un premier set bouclé 6-1, elle a néanmoins rencontré un léger défi dans le deuxième set. Après avoir réalisé un break dès le début, Gauff a perdu son service dans le jeu suivant, mais n’a pas tardé à reprendre le dessus en réalisant un nouveau break pour mener 3-1.

À 4-2, elle a réussi un autre break pour sceller définitivement l’issue du match, qu’elle a fini sur sa première balle de match. Pour sa cinquième apparition à Roland-Garros, la jeune Floridienne dispute ainsi son quatrième quart de finale, où elle affrontera la gagnante du duel entre Ons Jabeur et Clara Tauson. Si Jabeur, la joueuse tunisienne, gagne ce match, cela signifierait que six joueuses parmi le Top 10 mondial auront atteint les quarts de finale, un exploit relativement rare dans les tournois du Grand Chelem. À titre de comparaison, elles n’étaient que trois à avoir atteint ce stade lors du dernier Open d’Australie.