Garcia s’est arrachée, Paquet passe aussi

Garcia et Paquet se qualifient avec effort

Dimanche dernier, Caroline Garcia, qui occupe la 23e place dans le classement mondial et est la 21e tête de série, a réussi à se qualifier pour le second tour de l’emblématique tournoi de Roland-Garros. Elle n’était pas la seule à célébrer cette avancée puisque Chloé Paquet ainsi que Jelena Ostapenko ont également franchi cette étape avec succès.

Elle a réussi à s’imposer au final. Ce dimanche, Caroline Garcia, classée 23ème au niveau mondial et 21ème tête de série, a décroché son billet pour le second tour de Roland-Garros suite à sa victoire face à l’Allemande Eva Lys, classée 145ème au monde et participant grâce aux qualifications, au terme de trois sets (4-6, 7-5, 6-2) en 2h14 de match. Durant le premier set, à égalité 1-1, Garcia a dû s’y prendre à quatre reprises avant d’arracher le break, mais a rapidement perdu son avance juste après.

Durement, après avoir évité un double break à 4-5, Garcia a dû parer deux balles de set, finissant par céder lors de la troisième (6-4). Au second set, encore une fois à 1-1, elle se procure deux occasions de break, avant de devoir en sauver une à 2-3. De 4-4 à 6-5, le service a changé de main à chaque jeu. C’est Garcia qui a finalement réussi à prendre l’avance, nécessitant un second essai sur sa propre mise en jeu pour remporter le set (7-5). La dernière manche a également vu les trois premiers jeux se conclure par des breaks.

Le prochain défi pour Garcia : Kenin

C’est encore Garcia qui a obtenu l’avance grâce à un break. Elle a ensuite remporté le service de son adversaire à 4-2. Au moment de servir pour la victoire, elle a connu une dernière frayeur en parant une balle de debreak, avant de finalement remporter la victoire (6-2). Au tour suivant, Garcia affrontera l’Américaine Sofia Kenin, 55ème mondiale, qui s’est imposée face à l’Allemande Laura Siegemund, classée 78ème, en trois sets (4-6, 6-2, 6-2) après 2h de jeu. Chloé Paquet, la compatriote de Garcia, classée 139ème mondiale et bénéficiant d’une wild card, n’a pas rencontré de difficulté face à la Russe Diana Shnaider, 47ème au classement, en s’imposant rapidement en deux sets (6-3, 6-1) en 1h13.

D’autres qualifications notables incluent celle de la Lettone Jelena Ostapenko, 10ème joueuse mondiale et 9ème tête de série, qui a battu la Roumaine Jaqueline Cristian, 67ème mondiale, en deux sets (6-4, 7-5) en 1h36 de jeu. L’Ukrainienne Marta Kostyuk, 20ème mondiale et 18ème tête de série, a également réussi à passer en battant la Brésilienne Laura Pigossi, 119ème et qualifiée, dans une rencontre serrée se terminant en trois sets (7-5, 6-7 (4), 6-4) après 3h15 de match. Enfin, la Tchèque Katerina Siniakova, 34ème mondiale et 32ème tête de série, a triomphé de la Hongroise Dalma Galfi, 147ème et bénéficiant d’une place de lucky loser, en deux sets serrés (7-5, 7-6 (3)) après 1h53 de jeu.