Djokovic – Herbert, l’affiche du jour

Djokovic vs Herbert : Le choc du jour

Ces dernières semaines ont été plutôt incertaines pour Novak Djokovic, mais il est désormais temps pour lui de faire face à Pierre-Hugues Herbert lors du premier tour à Roland-Garros ce mardi. Leur confrontation est prévue sur le terrain Philippe-Chatrier et se déroulera pendant le créneau du soir.

Novak Djokovic, après une année 2023 exceptionnelle marquée par l’acquisition de trois nouveaux trophées du Grand Chelem à l’âge de 36 ans, traverse actuellement un début d’année 2024 difficile. Étonnamment vaincu pendant l’Open d’Australie en demi-finale par Jannik Sinner, le joueur serbe n’a pas réussi à aligner de performances convaincantes depuis, ne parvenant à se qualifier pour aucune finale. Face à ses récentes difficultés, Djokovic, qui risque de perdre sa première place au classement mondial après Roland-Garros, reste mystérieux sur les raisons de cette baisse de niveau : « Ces deux derniers mois ont été marqués par divers événements. Je préfère ne pas entrer dans les détails, je pense que vous comprenez. Je ne souhaite pas dévoiler tout ce qui s’est passé, je m’efforce de rester concentré sur ce que j’ai à faire. »

Djokovic reste confiant malgré tout

Bien que son niveau de jeu ne soit pas au meilleur en ce début de tournoi du Grand Chelem, Djokovic reste confiant grâce à sa grande expérience de ces moments uniques : « J’ai participé à de nombreuses finales et demi-finales tout au long de ma carrière et je sais ce qu’il faut faire dans le cadre d’un Grand Chelem. C’est un type de compétition très spécial, bénéficiant d’une atmosphère qui se distingue des autres tournois du circuit. » Le détenteur de 24 titres du Grand Chelem n’envisage pas sa venue à Paris comme une simple participation : « Difficile pour moi de parler de mes attentes. Tout autre résultat qu’une victoire finale ne me satisfait pas. J’ai toujours été ainsi. Certains y verront peut-être de l’arrogance, mais si je continue à jouer à ce niveau, c’est parce que je veux inscrire mon nom dans l’histoire de ce sport et remporter les trophées les plus prestigieux, dont Roland-Garros fait partie. »

Herbert, un parcours inspirant

Avant de pouvoir aspirer à remporter la Coupe des Mousquetaires pour la quatrième fois, Djokovic doit d’abord affronter Pierre-Hugues Herbert en quart de finale nocturne sur le court Philippe-Chatrier. Actuellement 142e au classement mondial après être tombé à la 401e place l’année précédente, le joueur français a décroché sa place pour cette édition de Roland-Garros grâce à l’invitation « Race France », récompense décernée au joueur français ayant obtenu les meilleurs résultats lors des tournois en France depuis le début de l’année.

Tout comme Djokovic, Herbert n’aborde pas ce Roland-Garros avec un maximum de confiance, ses résultats des dernières semaines laissant à désirer. Malgré tout, il y a eu une éclaircie, avec une finale atteinte au tournoi Challenger de Naples sur terre battue en mars dernier. Touché par des problèmes personnels ces derniers mois, Herbert souhaite avant tout savourer cette opportunité, lui qui a si rarement eu l’occasion de briller ces dernières années, comme il l’a récemment confié à L’Equipe : « Je vis ce Roland-Garros comme une célébration, une récompense. J’ai beaucoup progressé, mais mon classement ne me permet pas encore d’accéder directement aux Grands Chelems. Cette fois, il faudra peut-être que je livre le meilleur match de ma carrière pour m’en sortir. »