Djokovic-Herbert, Marion Bartoli provoque une vive polémique aux commentaires !

Bartoli suscite la polémique avec ses commentaires sur Djokovic-Herbert

Lors du face-à-face annoncé entre Novak Djokovic et Pierre-Hugues Herbert qui a eu lieu mardi soir, Marion Bartoli a, de manière peu délicate, mentionné la condition médicale affectant le fils du sportif français.

Pierre-Hugues Herbert n’a pas créé la surprise lors de son match du premier tour à Roland-Garros, mardi. Il était confronté à un adversaire de taille en la personne de Novak Djokovic, qui est sur le chemin pour décrocher son 25e titre de Grand Chelem. Malgré une résistance acharnée, le joueur français, originaire d’Alsace, n’a pas réussi à déjouer les pronostics, s’inclinant en trois sets devant le Serbe. Cependant, Herbert a réussi à mener Djokovic jusqu’au tie-break dans le deuxième set, tirant parti d’un moment d’absence de son adversaire.

La prestation de Novak Djokovic n’a pas été des plus éblouissantes, continuant sur la lancée de performances en demi-teinte ces dernières semaines. Marion Bartoli, quant à elle, pense avoir une explication surprenante à cette situation. Selon elle, Djokovic aurait été au courant de la maladie du fils de Pierre-Hugues Herbert et aurait pu adopter une attitude mesurée par respect. « Je pense que Novak était au courant de la situation familiale de Pierre-Hugues. Il a peut-être joué avec un certain respect, je ne parlerai pas de retenu, mais disons qu’il n’a pas voulu trop en faire », a-t-elle déclaré sur Prime Vidéo.

## La gaffe de Marion Bartoli

La tentative d’explication proposée par Marion Bartoli, ancienne championne de Wimbledon, n’a pas reçu un accueil positif. Au contraire, elle a provoqué un tollé parmi les spectateurs qui ont perçu ses propos comme étant déplacés et manquant de respect.

Pierre-Hugues Herbert, en difficulté ces derniers mois, a ouvertement parlé de la sévère maladie génétique rare de son fils durant le weekend. Le bambin a dû être hospitalisé. « La famille s’est sentie allégée d’un grand poids, ces sept mois ont été une lutte acharnée et l’annonce de la guérison de notre fils a été le moment le plus émouvant de notre vie », a-t-il partagé, soulignant l’impact de cette épreuve sur sa vision de la vie et de sa carrière sportive : « Avoir un enfant change déjà la perspective, mais après une telle épreuve, on commence à voir les choses autrement, le tennis ne semble plus aussi capital. »