Pourchaire: « La F1 est mon plus grand rêve »

Pourchaire vise la F1, son « plus grand rêve »

Au cours d’une interview accordée à l’Agence France-Presse, Théo Pourchaire, qui a récemment fêté ses 20 ans, a exprimé son désir ardent de concourir dans le prestigieux monde de la Formule 1, idéalement au volant d’une voiture de l’écurie Sauber. Néanmoins, le jeune pilote français a également fait savoir qu’il serait ouvert à l’idée d’embrasser une carrière durable dans le championnat Indycar, où il est prévu qu’il représente l’équipe McLaren pour la saison actuelle, dans le cas où l’accès à la Formule 1 s’avérerait compliqué.

Une chance inespérée s’est offerte à Théo Pourchaire, qui n’a pas hésité un instant à la saisir. Sauber lui ayant confié le rôle de pilote de réserve pour la Formule 1, le jeune prodige de 20 ans, sacré champion du monde de Formule 2 en 2023, a été recruté par l’équipe McLaren pour pallier l’absence de David Malukas en Indycar, la prestigieuse compétition américaine qui se déroule sur différents types de circuits, allant des ovales aux tracés urbains. Même s’il a fini 11ème à son premier essai et 24ème au second, Pourchaire ne participera pas à la célèbre course des 500 miles d’Indianapolis le 26 mai. Toutefois, il prendra part à toutes les autres compétitions de la saison, qui se terminera le 10 septembre. Malgré cet engagement, Pourchaire, qui continue son parcours avec Sauber, n’oublie pas son objectif premier : courir en Formule 1. C’est ce qu’il a exprimé lors d’un entretien accordé à l’AFP jeudi.

« Mon grand rêve, c’est la F1. Cependant, il faut que certaines conditions soient remplies », a expliqué le jeune homme originaire de Grasse. « Je me plais beaucoup en IndyCar. L’équipe m’a donné une chance exceptionnelle et me soutient sans relâche. C’est une compétition de très haut niveau. Pour ce qui est de la F1, si Sauber me propose quelque chose, sachant que je suis actuellement sous contrat avec eux et qu’ils m’ont beaucoup aidé, notamment durant ma carrière en Formule 2, ils auront la priorité. Donc, s’ils me proposent quelque chose, évidemment que je dirais oui. C’est un rêve, mais la décision n’est pas si simple. Si aucun baquet en F1 n’est disponible, je préférerai continuer à courir, quel que soit le championnat – en espérant que ce soit l’IndyCar. »

Pourchaire : « Je pense avoir encore plusieurs possibilités pour accéder à la F1 »

Avec Sauber passant sous le contrôle d’Audi en 2026, une période coïncidant avec l’instauration d’une nouvelle réglementation technique, Nico Hülkenberg (36 ans) a déjà été confirmé au sein de l’équipe pour les trois prochaines saisons. Cependant, le second siège reste à pourvoir, Valterri Bottas et Guanyu Zhou arrivant en fin de contrat en décembre. La situation est encore incertaine, tant pour une éventuelle prolongation de ces deux pilotes que pour l’arrivée potentielle de Carlos Sainz Jr depuis Ferrari. Théo Pourchaire n’est pas des plus optimistes quant à sa participation.

« Je ne suis pas sûr d’être considéré par eux malgré mon titre en Formule 2. Je ne peux pas leur en tenir rigueur, c’est leur décision. De mon côté, je reste convaincu d’avoir d’autres opportunités pour rejoindre la F1. Je garde espoir. Néanmoins, si mon avenir se dessinait en IndyCar, ce ne serait pas un échec pour moi. J’ai tellement envie de triompher ici que l’absence d’une carrière en F1 ne serait pas un regret », a-t-il affirmé. Pour l’instant, il semble que Pierre Gasly et Esteban Ocon pourraient rester les seuls représentants français en F1 pour un certain temps.