Leclerc a remis ça !

Leclerc triomphe à nouveau en Grand Prix

Charles Leclerc, pilotant pour Ferrari, a dominé les essais libres du Grand Prix d’Emilie-Romagne en réalisant le meilleur temps non seulement lors de la première session d’essais plus tôt dans la journée, mais aussi durant la deuxième session qui a eu lieu en soirée à Imola le vendredi. Lors de cette seconde séance d’essais, le pilote monégasque a réussi à se classer devant Oscar Piastri de McLaren et Yuki Tsunoda de l’équipe Racing Bulls, se positionnant ainsi en tête. Quant aux pilotes français Esteban Ocon et Pierre Gasly, ils ont conclu la session de cet après-midi en se plaçant respectivement à la 14e et 15e place.

Charles Leclerc a de nouveau brillé lors de ses prestations sur le circuit. Plus tôt la journée, le conducteur pour Ferrari originaire de Monaco avait déjà laissé ses concurrents derrière lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Émilie-Romagne, en se classant devant George Russell et Carlos Sainz, son collègue chez Ferrari. Il a réitéré sa performance remarquable lors de la deuxième séance d’essais libres de ce septième événement de la saison du championnat du monde, gravant un nouveau record personnel avec un tour complété en 1’15”906, surpassant ainsi son précédent temps.

Tournant sur le circuit nommé d’après sa propre écurie (Enzo et Dino Ferrari), Leclerc, qui occupe la troisième place du classement général derrière les pilotes de Red Bull, Max Verstappen et Sergio Perez, a su devancer l’Australien Oscar Piastri (McLaren) et le talentueux Japonais Yuki Tsunoda, qui a effectué une performance impressionnante pour finir sur le podium de ces EL2 avec sa Racing Bulls, basée non loin, à une dizaine de kilomètres d’Imola. Les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Russell suivent de près, tandis que Sainz, qui avait réalisé le troisième meilleur temps lors de la première séance, finit cette fois en sixième position, juste devant le triple champion du monde néerlandais.

Optimisme chez les Français malgré une position en dehors du Top 10

La course a été moins clémente pour « Mad Max », qui a exprimé sa frustration face au manque d’adhérence de sa voiture, laquelle l’a fait finir sa course dans les graviers. De plus, il s’est trouvé dans une position délicate avec Hamilton qui, roulant à un rythme trop lent, a perturbé son tour rapide. Derrière Verstappen, Perez, son collègue chez Red Bull, a terminé à la 8ème place. Nico Hulkenberg (Haas) et Fernando Alonso (Aston Martin) complètent le Top 10, un classement exempt de Lando Norris (McLaren), le phénomène du GP de Miami, ainsi que des deux pilotes français.

Pour cause, Esteban Ocon et Pierre Gasly ont dû se contenter respectivement de la 14ème et 15ème position. Cependant, Gasly ne manquait pas d’optimisme quant à la suite des événements. Il partageait un sens de progression en déclarant : « Nous avons enormément appris aujourd’hui et nous allons tout mettre en œuvre pour affiner nos réglages pour demain (samedi). J’attends avec grande anticipation les qualifications, espérant que nous continuerons à progresser dans la bonne direction. »