Leclerc le plus rapide à Imola

Leclerc en tête de la vitesse à Imola

Charles Leclerc a dominé la première séance d’essais libres pour le Grand Prix d’Emilie-Romagne, en enregistrant le chrono le plus rapide à bord de sa Ferrari. Il a devancé George Russell et Carlos Sainz Jr. dans cette séance.

L’édition précédente du Grand Prix d’Emilie-Romagne avait été annulée suite à de graves inondations qui avaient affecté la région, faisant quatorze victimes. Cette année, l’événement sportif refait surface dans le calendrier de la saison. Ce vendredi, sous un soleil radieux, Charles Leclerc s’est distingué en réalisant le temps le plus rapide pendant la première séance d’essais libres qui s’est déroulée sur le circuit d’Imola. Le pilote de la Scuderia Ferrari a établi le meilleur chrono à seulement 38 minutes de l’entame de la séance, équipé de pneus softs, conservant ainsi la pole position sans être surpassé. Avec un tour remarquable bouclé en 1’16″990, il s’est placé devant le pilote britannique George Russell de chez Mercedes par une marge de 104 millièmes, et devant Carlos Sainz Jr., son camarade espagnol chez Ferrari, par 130 millièmes.

Pour la majeure partie, les temps les plus compétitifs ont été obtenus avec des pneus softs. Oliver Bearman a pris le volant pour Haas en remplacement de Kevin Magnussen, conformément aux directives qui exigent des novices de participer à au moins deux séances d’essais libres par saison. Quant à eux, les pilotes de Red Bull Racing ont complété le Top 5, avec Sergio Perez prenant une légère avance de sept millièmes sur le triple champion du monde Max Verstappen. Lando Norris, qui avait créé la surprise en remportant le Grand Prix de Miami deux semaines auparavant avec Mercedes, a terminé huitième, juste après Lewis Hamilton, son coéquipier. En ce qui concerne les pilotes français, Pierre Gasly, exprimant son mécontentement envers son Alpine, a clôturé en onzième position tandis qu’Esteban Ocon a fini quatorzième.

Interruption de séance par Albon

La séance s’est déroulée sans grands incidents, à part un moment où Alexander Albon a été contraint de stopper brutalement sa Williams après avoir heurté un vibreur. Mal positionné dans un virage, son arrêt a causé une interruption de la séance par un drapeau rouge, le temps nécessaire pour retirer sa voiture de la piste fut de huit minutes.

De nombreux pilotes ont connu des déboires sur le circuit d’Imola, y compris certains des plus expérimentés. Max Verstappen a perdu le contrôle de sa voiture à deux reprises, tandis que Lewis Hamilton a aussi été impliqué dans un spin, sans toutefois que cela n’ait de conséquence grave. La suite des essais libres est prévue pour démarrer à 17h00.