Riner, le mise au point cinglante avec les JO

Riner: Mise au point cinglante sur les JO

Le dimanche passé, Teddy Riner a décroché la victoire lors du Grand Slam qui se tenait à Douchanbé, en battant Temur Rakhimov lors du combat final. En terres Tadjikes, le champion français a brillamment remporté ses quatre combats par ippon, accumulant ainsi un maximum de points et renforçant sa confiance en vue des Jeux Olympiques de Paris prévus en 2024.

Teddy Riner semble être au sommet de sa forme à seulement 82 jours de l’inauguration des Jeux Olympiques de Paris 2024. Ce dimanche, il a dominé le Grand Slam de Douchanbé au Tadjikistan, s’imposant dans la catégorie des poids lourds, celle des plus de 100 kg. En finale, il a fait face à Temur Rakhimov, un compétiteur local de taille, mais cela n’a pas empêché Riner, âgé de 35 ans, de triompher à nouveau de son adversaire, décrochant ainsi sa quatrième victoire par ippon en autant de matches dans ce tournoi.

Bien que Riner, actuellement sixième au classement mondial, ait récolté deux pénalités en début de finale, et qu’il ait frôlé la défaite face à un waza-ari qui a été par la suite annulé, c’est un uchi-mata côté droit, exécuté à 1’37” avant la fin du combat, qui lui a permis de remporter sa onzième médaille d’or en Grand Slam. Il s’agit de sa troisième médaille d’or en 2024, après ses victoires à Paris et Antalya ces dernières semaines. Dans cette compétition, Denis Batchaev et Losseni Kone ont été récompensés par les médailles de bronze, tous deux ayant été défaites par le judoka guadeloupéen plus tôt dans la journée.

Riner a accumulé les victoires par ippon

Dispensé du premier tour, Riner a commencé ce Grand Slam contre Munir Ertug, un judoka turc de 20 ans qu’il n’avait jamais rencontré auparavant. Malgré l’initiative du jeune Turc, ce dernier a été défait par ippon après avoir été immobilisé au sol. Par la suite, en quarts de finale, l’Allemand Losseni Kone a subi le même sort, concédant la victoire à Riner par ippon. En demi-finale, Denis Batchaev, un jeune Russe de 19 ans, a aussi été vaincu par le même procédé, succombant à la domination du Français qui est actuellement le neuvième au classement mondial.

En remportant ce tournoi au Tadjikistan, Riner non seulement a renforcé sa confiance mais a également gagné 1 000 points supplémentaires au classement, ce qui va lui octroyer un avantage significatif en tant que tête de série lors des tournois olympiques. Ainsi, il bénéficiera d’un tirage au sort plus favorable jusqu’aux quarts de finale. La mission est donc accomplie pour le judoka. Partant de là, il est plausible que Riner ne participe à aucun tournoi avant le jour J, le 2 août prochain.