Walsh s’offre un record
du monde !

Walsh bat le record du monde!

Ce week-end, lors des qualifications olympiques américaines se déroulant à Indianapolis, Gretchen Walsh a surpassé le record mondial dans l’épreuve du 100 mètres papillon.

Une performance époustouflante de Gretchen Walsh. Ce samedi marque le début des sélections olympiques américaines de natation qui se tiennent du 15 au 23 juin à Indianapolis, et Gretchen Walsh y a fait une entrée remarquable en brisant le record du monde du 100 mètres papillon. Elle a réalisé un temps de 55’18 pendant les demi-finales, surpassant ainsi l’ancien record détenu par la nageuse suédoise Sarah Sjöström de 55’48 réalisé lors des Jeux Olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. Avec cette performance, Gretchen Walsh efface officiellement l’ancien record.

Suite à cette formidable annonce faite au monde entier, Gretchen Walsh doit maintenant prouver sa valeur lors de la finale de cette même compétition qui aura lieu dimanche. Ce nouveau record mondial ne lui garantit pas automatiquement une place pour ses premières apparitions aux Jeux Olympiques. Elle doit arriver dans les deux premières places lors de cette finale pour décrocher sa qualification. Par la suite, l’Américaine projette de concourir dans les épreuves des 50 et 100 mètres nage libre.

Une performance remarquée de Ledecky

Walsh avait déjà brillé lors du championnat du monde 2023 à Fukuoka, remportant au total trois médailles : l’or dans le 4×100 mètres 4 nages, l’argent dans le relais 4×100 mètres nage libre et le bronze dans le 50 mètres papillon. Cette nageuse, qui a fêté ses 21 ans, s’était également distinguée plus tôt dans la saison lors du championnat NCAA avec l’Université de Virginie. Ce même samedi, Katie Ledecky, sa concitoyenne, a également fait forte impression dans l’épreuve du 400 mètres nage libre.

Ledecky, notant son meilleur chronomètre depuis 2022 avec un temps de 3’58"35 et devançant Paige Madden, poursuivra son parcours légendaire en natation en participant à ses quatrièmes Jeux Olympiques. Elle aura de sérieux défis à affronter sur cette distance à Paris, notamment face à l’Australienne Ariarne Titmus et la Canadienne Summer McIntosh. Toutefois, ces performances sont de bon augure pour la natation américaine en vue des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024.