« On s’en fout »: Laure Manaudou, l’agacement après la rupture

Laure Manaudou agacée après rupture: « On s’en fout »

Au terme d’une relation de neuf ans passés aux côtés de Laure Manaudou, Jérémy Frérot s’est inspiré de leur vécu commun pour composer une mélodie. L’interrogation du public sur cette démarche le met légèrement mal à l’aise.

Jérémy Frérot est prêt à discuter de sa vie personnelle, mais uniquement dans les cadres qu’il a préalablement décidé. Lorsqu’il a composé le morceau « Adieu », il était conscient que cela susciterait une pléthore d’interrogations, particulièrement après avoir confirmé lui-même que ce titre traitait de sa rupture avec Laure Manaudou. Partageant sa vie pendant neuf ans avec l’illustre nageuse, le couple a accueilli deux enfants. Cependant, une interrogation liée à ses enfants l’a manifestement irrité.

Durant son passage dans l’émission « Une heure avec », diffusée sur RFM, Bernard Montiel, l’animateur, lui a posé une question sur l’organisation de la garde de ses deux fils, nés de son union avec Laure Manaudou. La répartie directe de l’artiste ne s’est pas faite attendre : « Pourquoi s’en préoccuper ? Je n’ai pas l’intention de discuter de cela dans mes chansons. Je n’aborde pas de sujets aussi précis. Je parle de sentiments, de ce que je ressens. Ce qui se passe dans ma vie personnelle reste dans le cadre privé. À la limite, j’envisagerais d’écrire une autobiographie pour cela. »

Prendre des chemins différents, mais rester en bons termes

Cette clarification a été bien comprise par son interlocuteur, malgré le ton légèrement tendu adopté par Jérémy Frérot. Comme le mentionne le site Purepeople, l’artiste avait partagé plus de détails par le passé concernant sa relation actuelle avec son ex-compagne : « Cette chanson reflète presque exactement ce que j’ai communiqué à mes enfants lorsqu’on leur a annoncé la nouvelle avec Laure. Papa et maman sont toujours amis… »

Ainsi, chacun a repris son chemin de son côté. Récemment, Laure Manaudou s’est à nouveau trouvée sous les projecteurs, mais cette fois-ci dans l’arène sportive, en devenant la première sportive française à porter la flamme olympique le jour de son allumage à Olympie. Cette flamme illuminera la vasque lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, prévue du 26 juillet au 11 août à Paris.