Un XV-type 100% toulousain

XV-type entièrement toulousain

Avec une faim insatiable, le Stade Toulousain a de quoi être fier puisqu’il a su aligner tous les joueurs de l’équipe de départ lors de la finale de la Champions Cup gagnée contre le Leinster samedi, avec un score de 31 à 22.

L’organisme en charge de la gestion de la Champions Cup, l’EPCR, dévoile habituellement son équipe idéale de la semaine à la suite de chaque phase de compétition. Ce mercredi, juste quatre jours après la finale épique qui a vu le Stade Toulousain l’emporter contre le Leinster (31-22), soulignant ainsi l’ajout d’une sixième étoile sur leur maillot, l’équipe sélectionnée met en évidence les héros de cette victoire.

L’ensemble des quinze joueurs choisis pour cette équipe provient, sans exception, du Stade Toulousain. De Cyrile Baille à Blair Kinghorn, l’arrière écossais qui a pris la place de Thomas Ramos ne démérite clairement pas. Au-delà de sa solidité défensive et de ses interventions ballon en main, il a su brillamment remplacer Ramos, notamment grâce à ses pénalités de longue distance qui ont permis au Stade Toulousain de mener durant toute la rencontre.

Matthis Lebel, qui s’est illustré en finale avec un essai spectaculaire en prolongation, justifie pleinement sa sélection. Il en va de même pour Romain Ntamack et Antoine Dupont, qui ont tous deux été à la hauteur de cet évènement majeur. Le troisième ligne anglais, Jack Willis, s’est aussi montré impressionnant par ses performances, notamment avec ses 30 plaquages en finale, démontrant sa formidable forme en cette fin de saison. Cependant, l’exclusion complète de joueurs irlandais de cette sélection peut sembler surprenante. D’abord, en raison des circonstances du match, ensuite, considérant la solidité de l’équipe dublinoise.

Un examen plus approfondi des performances individuelles rend cette absence encore plus controversée. Par exemple, le puissant centre international Robbie Henshaw a marqué les esprits, notamment en brisant un plaquage d’Antoine Dupont. De son côté, le pilier Andrew Porter, qui n’a cédé sa place à Cian Healy qu’en prolongation, n’a montré aucun signe de faiblesse, ce qui est plutôt rare dans le rugby moderne. L’ailier James Lowe, quant à lui, a su exploiter les espaces et a parcouru 115 mètres, réalisant ainsi la meilleure performance dans ce domaine.

L’Équipe-type de la Champions Cup

L’équipe idéale se compose de Kinghorn – Mallia, Costes, Chocobares, Lebel – Ntamack, Dupont – Cros, Willis, Roumat – Meafou, Flament – Aldegheri, Mauvaka, Baille.