Toulouse: Un international menacé pour la finale ?

Toulouse: Menace sur international avant finale?

Pour la finale de la Champions Cup qui aura lieu le 25 mai, contre le Leinster, le Stade Toulousain risque de jouer sans l’un de ses joueurs internationaux. En effet, Santiago Chocobares doit comparaître devant la commission de discipline le 15 mai prochain.

Le dimanche dernier a été marqué par la victoire du Stade Toulousain qui a assuré sa place en finale de la Champions Cup au Stadium, en battant les Harlequins sur un score de 38 à 26. Malgré les quatre essais réalisés par les Anglais, les joueurs en Rouge et Noir ont démontré une robustesse impressionnante, parfois même un peu trop. S’intégrant au jeu en cours de match, Santiago Chocobares a prouvé qu’il était un défenseur sur qui on peut compter. Luke Northmore a pu en faire l’expérience directe quand il a essayé de le duper avec un crochet intérieur, sans succès. Il a été accueilli par un plaquage spectaculaire de Chocobares, un « caramel » mémorable. Cependant, cette intervention pourrait avoir des répercussions importantes pour le joueur argentin. La European Professional Club Rugby (EPCR) a annoncé sa convocation et il risque donc une suspension.

Le tribunal disciplinaire prendra une décision le 15 mai, juste dix jours avant la finale très attendue contre le Leinster. La situation de Santiago Chocobares sera examinée avec attention. Il a été convoqué suite à un plaquage qui a été considéré comme dangereux, et selon les règles, cela pourrait lui valoir une suspension allant d’au moins deux semaines à, plus généralement, six semaines. Bien que Ugo Mola, l’entraîneur, dispose de solutions de rechange pour le poste de trois-quarts centre ou d’ailier occupé par l’international argentin, perdre un joueur de son calibre serait sans doute un coup dur.

Une figure clé pour le Stade Toulousain lors de la finale du Top 14

Au cours de cette saison, Santiago Chocobares a été appelé à jouer treize fois sous les ordres de l’entraîneur toulousain, et ce, dans toutes les compétitions. Il a réussi à marquer trois essais et est reconnu pour sa résilience sur le terrain. Ayant porté le maillot des Pumas à 18 reprises, il a été l’artisan principal de la victoire des Rouge et Noir dans leur quête du deuxième Bouclier de Brennus d’affilée l’an dernier, en marquant le premier essai du match contre La Rochelle.