Servat fait le point
avant la tournée

Servat aborde la tournée : Points Clés

Avec l’approche imminente de la tournée estivale du XV de France en Amérique du Sud, William Servat a partagé des détails sur les approches et stratégies que Fabien Galthié et son équipe technique adopteront pour sélectionner les joueurs qui participeront.

Suite à une saison 2023-24 bien remplie, marquée notamment par la tenue première de la Coupe du Monde de rugby à l’automne, l’équipe de France va profiter de cet été pour reposer ses joueurs majeurs. Face à la longueur et l’intensité de la saison, Fabien Galthié et son équipe d’encadrement ont pris la décision de ménager certains joueurs en vue de la prochaine tournée en Amérique du Sud, en permettant également l’intégration de nouvelles recrues au sein de l’équipe.

À l’aube de l’annonce officielle de la composition de l’équipe, William Servat a partagé quelques réflexions sur les futurs matchs qui opposeront la France à deux reprises à l’Argentine (le 6 juillet à Mendoza et le 13 juillet à Buenos Aires) et une fois à l’Uruguay (le 10 à Montevideo). Il a souligné que l’équipe accueillerait de nouveaux visages, tout en consistant également en des joueurs déjà familiers avec les méthodes et l’environnement de travail de l’équipe de France.

## Servat: « Tout est une question d’intelligence et de gestion »

William Servat a abordé la sélection des joueurs avec un point de vue pragmatique, en considérant leur condition physique et mentale après une saison exigeante. « Certains joueurs, malgré leur participation à la Coupe du Monde, ont traversé de longues périodes de convalescence cette année. Leur incorporation dépendra de l’issue de la saison de leur club ainsi que de notre évaluation de leur état. La sélection repose sur un équilibre entre intelligence tactique et gestion des ressources humaines. » Si un joueur comme Grégory Alldritt se trouve physiquement et mentalement épuisé, il ne participera pas à la tournée. En revanche, Reda Wardi, qui revient de blessure, pourrait avoir sa chance si son état de santé lui permet.

Selon Servat, lors d’une conversation avec Midi Olympique, le bien-être mental des joueurs est primordial. La sélection ne doit pas ignorer l’état de fatigue mentale qui pourrait impacter la performance et l’engagement des joueurs. Ceci souligne le désir de l’équipe de faire des choix judicieux et réfléchis dans la composition de l’équipe pour cette tournée. C’est également une opportunité de mettre en avant des talents prometteurs, comme Antoine Frisch, prochainement joueur pour Toulon, venant de Munster, et d’évaluer leur potentiel au sein de l’équipe nationale.