Piqueronies: « L’indiscipline nous a été préjudiciable »

Piqueronies déplore l’indiscipline: « Cela nous a été préjudiciable »

Lors de la soirée du samedi, pendant la 24ème session du Top 14, c’est avec une petite marge que Pau a dû reconnaître sa défaite face à La Rochelle, le score affichant 25 à 23 en faveur des locaux. Sébastien Piqueronies, le manager de l’équipe visiteuse, n’a pas caché sa déception suite à cet épilogue.

La déception était palpable. En cette soirée de samedi, pour le compte de la 24e journée du Top 14, Pau s’est vue défait par un faible écart sur le terrain de La Rochelle (25-23). A sept minutes de la fin, suite à leur troisième essai converti, les joueurs Rochelais semblaient prendre le large avec une avance confortable de 25-9. Pourtant, la Section Paloise a montré une remarquable résilience en fin de match, marquant deux essais transformés de plus, frôlant la victoire avec un score final de 25-23, et décrochant ainsi un bonus défensif bien mérité.

Au terme de ce duel, Sébastien Piqueronies, visiblement touché, s’est exprimé avec émotion, ses mots relayés par l’AFP: « Avec un score de 11-3 à la pause, et malgré deux cartons jaunes, la dynamique était positive. Cela a instillé dans le groupe l’énergie nécessaire pour aborder une seconde période pleine d’engagement. Affronter une équipe d’un tel calibre européen s’avérait un challenge, mais je suis fier de mes joueurs qui ont su ramener un point de Deflandre. »

Piqueronies: « Un gain plus important était à notre portée sans ces erreurs »

Le sentiment de frustration était perceptible chez le manager de Pau: « Ma frustration vient du fait que nous aurions pu obtenir un meilleur résultat sans ces erreurs techniques. Il y a eu un moment clé autour de la 60e minute qui, selon moi, aurait dû être scruté de plus près, et je suis surpris que le plaquage litigieux n’ait pas été examiné et qu’un hors-jeu n’ait pas été signalé par l’arbitre, qui, par ailleurs, a réalisé un excellent arbitrage. Nous avons su nous ressaisir fortement par la suite, c’est donc un point positif. »

« Notre jeu a été trop souvent sanctionné en mêlée et en général, ce qui a limité nos espoirs de succès. Notre manque de discipline nous a clairement desservis. Bien que le jeu de la section s’améliore, il reste insuffisant pour s’imposer face à une des équipes phares du championnat. Même menés 25-9, nous n’avons jamais abdiqué et avons continué de lutter pour obtenir ce bonus défensif, et cela est source de fierté. Le véritable enjeu désormais est de mettre à profit les deux semaines à venir pour travailler durement et se préparer en vue du match contre le Racing à Auxerre. »