Samir NASRI during the friendly match between Lyon Legendes and UNICEF at Groupama Stadium on May 10, 2022 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

Samir Nasri : Son plus gros regret après l’OM

Samir Nasri, figure emblématique du football français, ayant brillé au sein de grandes équipes telles que l’OM et Arsenal, s’est récemment livré lors d’une rencontre avec la chaîne YouTube First Team. Lors de cet entretien, le joueur, qui a aussi connu le succès avec Manchester City en remportant deux titres de champion d’Angleterre ainsi que plusieurs autres trophées nationaux, partage un regret majeur qui l’a accompagné tout au long de sa carrière professionnelle : une certaine négligence en matière de discipline.

Une introspection sincère

Ayant connu une carrière remplie de succès et de reconnaissances, l’ex-international français a exprimé le sentiment de ne pas avoir tout accompli. Inspiré par la série documentaire « The Last Dance », qui retrace le parcours légendaire des Chicago Bulls lors de la saison 1997-1998 et qui met notamment en avant l’état d’esprit combatif de Michael Jordan, Nasri s’est dit admiratif de cette mentalité de vainqueur.

« Si seulement j’avais adopté cette mentalité, j’aurais pu réaliser bien plus dans le monde du football », a-t-il confié pendant l’interview. Ce regret est d’autant plus pesant pour lui qu’il reconnaît ne pas avoir su développer cet « instinct de tueur » propre aux grands athlètes. Selon lui, il s’est trop souvent reposé sur son talent inné, au lieu de le compléter par une discipline rigoureuse et constante. Nasri évoque également les conséquences de ses succès précoces qui, au lieu de le motiver à se surpasser davantage, l’ont peut-être conforté dans une position où l’effort n’était pas perçu comme essentiel, lui faisant rater des opportunités de briller encore plus sur la scène internationale.