« Indescriptible », « Incroyable »: L’immense joie du Stade Brestois

Joie immense du Stade Brestois : une victoire « Indescriptible » et « Incroyable »

La joie était palpable chez les footballeurs de Brest suite à leur exploit d’assurer une magnifique troisième position en Ligue 1, performance qui leur ouvre directement les portes de la phase de groupes de la prestigieuse Ligue des champions.

Le club de Brest a vécu une fin de saison de rêve, en dépassant toutes les attentes et en se hissant sur la troisième marche du podium du championnat. Cette ascension inattendue est le résultat d’un succès éclatant remporté contre Toulouse, par trois buts à zéro, couplé à un match nul entre Lille et Nice, qui s’est soldé par un score de 2-2.

Grâce à ces performances, Brest a pu surpasser Lille, affichant un total de 61 points contre 59 pour l’équipe nordiste, ce qui a directement qualifié l’équipe dirigée par Eric Roy pour la phase de groupes des qualifications.

## « Ce groupe de joueurs est extraordinaire »

« Les mots me manquent. C’est simplement phénoménal », se réjouissait Romain Del Castillo, visiblement ému, au micro de Prime Vidéo. « Notre victoire 3-0 montre bien l’effort collectif. Nous étions au courant du score du match de Nice, qui a joué un rôle crucial. Notre équipe est exceptionnelle. C’est symbolique pour Jordan (Amavi) qui a rencontré des difficultés toute l’année et n’a jamais baissé les bras. Ce but magnifique qu’il a marqué ce soir est représentatif de notre esprit d’équipe ; nous sommes plus que des coéquipiers, nous sommes de véritables amis. »

« Le dénouement de cette saison est à peine croyable », poursuivait Eric Roy, tout juste honoré du titre de meilleur entraîneur de Ligue 1. «La justice sportive a été respectée, les joueurs de Nice ayant pris leur rôle au sérieux. Ce fut un véritable plaisir, une immense joie de vivre cela avec mon équipe. Ces joueurs que j’aime tant. Ce que nous avons partagé cette année est exceptionnel, avec des émotions fortes tout au long de la saison et un apogée lors de cette conclusion incroyable. »