Rayan CHERKI - Photo by Icon Sport

JO 2024: Thierry Henry convoque Rayan Cherki et 2 talents de Ligue 1

Dans un contexte marqué par le refus de plusieurs clubs de libérer leurs joueurs pour le stage de préparation aux Jeux Olympiques de 2024, Thierry Henry, le sélectionneur de l’équipe de France des moins de 23 ans, a été contraint d’élargir sa liste en invitant trois talents prometteurs. La liste renouvelée comprend Rayan Cherki de l’Olympique Lyonnais, Chrislain Matsima de l’AS Monaco, et Andy Diouf du RC Lens.

Renforcement stratégique de l’équipe olympique française

En vue des préparatifs pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024, une annonce a été faite par l’équipe olympique française confirmant l’intégration de Chrislain Matsima, Andy Diouf, ainsi que Rayan Cherki pour le stage qui se tiendra à partir du 16 juin au CNF Clairefontaine. Cette décision intervient après une série de désistements notamment de Lucas Chevalier, Bafodé Diakité, et Lenny Yoro du LOSC, de Bradley Barcola et Warren Zaïre-Emery du PSG, ainsi que de Mathys Tel du Bayern Munich. Manifestement déterminé à pallier ces absences, Thierry Henry a porté son choix sur Matsima, Diouf, et Cherki, percevant en eux une opportunité de renforcer son effectif.

La sélection s’est faite dans un contexte difficile, marqué par la réticence de plusieurs clubs à libérer leurs joueurs pour cette période de préparation. Les refus émanant en particulier du LOSC et du PSG ont singulièrement souligné les difficultés rencontrées, même si les cas de Zaïre-Emery et Barcola, requis pour l’Euro, étaient compréhensibles. Moins justifiables paraissent ainsi les non-libérations des lillois. Thierry Henry, mettant à profit sa connaissance approfondie du vivier français, s’est tourné vers des joueurs ayant déjà fait leurs preuves sous sa direction. Matsima, que son passage à Monaco a recommandé, rejoint ainsi Diouf et Cherki, deux joueurs ayant déjà marqué leur présence lors du premier rassemblement en mars, et pour Cherki, une présence régulière chez les Espoirs depuis que Henry est en poste.

Ces trois athletes se joindront donc à une équipe en plein préparatif de confrontations amicales avec le Paraguay, la République Dominicaine, et le Japon à l’approche des JO. L’équipe aura la lourde tâche d’affronter les États-Unis, la Guinée, et la Nouvelle-Zélande lors des premières phases des Jeux. Ce renforcement stratégique opéré par Thierry Henry vise assurément à maximiser les chances françaises lors de cette compétition prestigieuse, espérant mener ses protégés vers les sommets du podium olympique.