Samuel Eto

Cameroun: Samuel Eto’o fait un mea culpa et maintient Marc Brys sélectionneur

Dans un revirement de situation pour le moins inattendu au Cameroun, l’icône du football Samuel Eto’o a fait acte de contrition envers Marc Brys, confirmant sa position en tant qu’entraîneur des Lions indomptables malgré un désaccord initial très médiatisé.

Le Mea Culpa de Samuel Eto’o

Samuel Eto’o, dont le palmarès inclut des exploits au FC Barcelone et qui occupe désormais la présidence de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), a créé la surprise en s’excusant publiquement auprès de Marc Brys. Ce dernier, à la tête de l’équipe nationale, avait fait l’objet d’une altercation verbale sévère de la part d’Eto’o et avait été remplacé de manière impromptue il y a seulement deux jours. Marc Brys avait été désigné pour ce poste par le ministre des Sports, suivant une instruction du président du pays, Paul Biya, mais avait été rapidement jugé comme étant un choix « illégal » par les instances de la FECAFOOT.

Cette confrontation avait rapidement fait le tour du web, notamment à travers une vidéo devenue virale montrant Eto’o critiquant ouvertement Brys. Dans une manœuvre inattendue, un remplacé avait même été nommé par Eto’o pour prendre les rênes de l’équipe de manière intérimaire. Toutefois, lors d’une conférence de presse récente, Eto’o a pris un chemin différent en choisissant de réintégrer Marc Brys à son poste. Il a exprimé devant les médias : « Je vous présente mes excuses (…), je serai à vos côtés » pour soutenir l’équipe lors des matchs à venir.

Cette action de Samuel Eto’o, outrepassant une querelle publique et des décisions hâtives, souligne une démarche de réconciliation et de soutien envers Marc Brys et l’ensemble de l’équipe nationale. Ce geste, certes inattendu, montre la volonté d’une figure emblématique du football camerounais de mettre de côté les dissensions pour privilégier l’intérêt supérieur de l’équipe et, par extension, du sport national.