Todd Boehly (Propriétaire de Chelsea) - Photo by Icon Sport

Chelsea : Vers une décision radicale sur l’Europe ?

Chelsea envisage sérieusement la possibilité de renoncer à sa participation à la Ligue Conférence la prochaine saison, une décision influencée par les potentialités de sanctions liées au fair-play financier.

Les réflexions de Chelsea vis-à-vis de la Ligue Conférence

Cette année, Chelsea n’a pas réussi à afficher une performance constante. Le club a démarré la saison de manière décevante, pour ensuite remonter la pente dans la seconde moitié, principalement grâce à l’impact de joueurs clés et de Cole Palmer, qui a affiché une forme exceptionnelle. Cette remontée a permis au club de Stamford Bridge d’atteindre les demi-finales de la FA Cup et de se classer à une respectable sixième place, ce qui les aurait normalement qualifiés pour la Ligue Europa, à condition que Manchester City remporte son match contre Manchester United en FA Cup. Toutefois, Manchester United a brillé lors de cette rencontre, remportant le trophée contre les champions en titre, ce qui a eu pour conséquence de reléguer Chelsea en Ligue Conférence pour la prochaine saison. Cette relégation est à l’origine de multiples interrogations au sein du club concernant l’intérêt de participer à cette compétition.

Selon les révélations du tabloïd britannique, The Sun, les propriétaires américains de Chelsea envisagent de ne pas s’engager dans la Ligue Conférence, un choix similaire à celui effectué par la Juventus lors de la saison précédente. Cette stratégie leur permettrait potentiellement d’esquiver les sanctions sévères, tant financières que sportives, découlant du non-respect du fair-play financier. En effet, avec plus d’un milliard d’euros dépensés ces deux dernières années, le club fait face à un risque élevé de sanctions dans le cadre des critères plus stricts du fair-play financier européen, comparativement à ceux en vigueur au Royaume-Uni. La conséquence sportive la plus drastique pourrait se traduire par une interdiction de participation à toute compétition européenne durant deux ans.

Selon le journaliste Matt Law du Telegraph, des discussions au sujet de la participation de Chelsea à la Ligue Conférence vont se tenir dans les semaines à venir. Le club doit considérer le risque d’une exclusion européenne pour les deux prochaines années face aux faibles retombées financières que propose la Ligue Conférence. Cette question ne se poserait probablement pas si le club s’était qualifié pour la Ligue Europa ou la Ligue des Champions, nettement plus rémunératrices. Un désengagement de la Ligue Conférence permettrait à Chelsea de concentrer ses efforts sur le championnat anglais et les coupes nationales, dans l’espoir d’une qualification en Ligue Europa ou en Ligue des Champions l’année suivante. Ainsi, les semaines à venir promettent d’être mouvementées pour le club de Stamford Bridge.