« Wemby » rêve
en grand

« Wemby » vise de grands rêves

À l’approche de la préparation pour Paris 2024, la sélection française se prépare à disputer six rencontres avant de faire son entrée dans la compétition olympique. Lors de cette phase préparatoire, Victor Wembanyama, joueur clé de l’équipe, a exprimé un objectif clair et ambitieux : décrocher la médaille d’or.

Victor Wembanyama ne souhaite pas voir le temps filer inutilement. Après avoir conclu sa première saison en NBA avec panache, en remportant le titre de meilleur nouveau joueur et en se classant deuxième pour le prix du meilleur défenseur de l’année, le basketteur évoluant chez les San Antonio Spurs concentre dorénavant toute son attention sur la sélection française en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. Choisi par Vincent Collet pour prendre part à la préparation de cette compétition majeure, avec un premier rendez-vous amical contre la Turquie dès le 3 juillet, le sportif originaire du Chesnay a révélé, lors d’une interview pour l’émission « Sept à Huit », ses aspirations pour ces jeux olympiques qui se tiendront d’abord au Stade Pierre-Mauroy de Lille puis à l’Accor Arena de Paris.

« Remporter les Jeux Olympiques. Oui, décrocher l’or », a-t-il explicitement exprimé. Selon lui, cet objectif est vivement partagé par l’ensemble de l’équipe de France. Soulignant la structure compacte du tournoi, avec seulement six rencontres à livrer en quatorze jours, le joueur surnommé « l’Alien » évoque l’absence de marge d’erreur permise pour les Bleus.

Wembanyama : « Je n’ai encore jamais été vaincu sous les couleurs de l’équipe de France »

« Cela sera extrêmement rapide et intense », a-t-il ajouté. Pour lui, il s’agit d’imaginer des confrontations acharnées, sans opportunité de peaufiner des stratégies par la suite. Tout doit être parfait dès le premier instant. Malgré une saison en NBA exigeante, avec 71 parties jouées sur une période de six mois, Victor Wembanyama considère que rejoindre l’équipe nationale revêt une signification « spéciale ».

« Les confrontations sous le maillot de l’équipe de France confèrent toujours une touche d’engagement et de vigueur supplémentaires », déclare le pivot des Spurs de San Antonio. Selon lui, cela révèle un sentiment de patriotisme. Représenter son pays constitue un aspect crucial de ses ambitions et des titres qu’il souhaite remporter au cours de sa carrière. Jusqu’à maintenant, en ne portant le maillot tricolore que quatre fois à ce niveau, il se flatte de n’avoir jamais été battu.

« L’idée de perdre face à une autre nation alors que je représente la France m’est insupportable », confie-t-il, tout en reconnaissant que cela pourrait toutefois se produire un jour. « Mais, pour l’instant, j’ai toujours su m’imposer avec l’équipe de France ». Les fervents supporters tricolores gardent l’espoir que cette invincibilité se poursuivra jusqu’au 10 août prochain, date à laquelle la finale du tournoi olympique masculin est prévue.