Une distinction de plus pour Wemby

Wemby reçoit une nouvelle distinction importante

La NBA a annoncé ce lundi les compositions des meilleures sélections de nouveaux joueurs pour l’année, et sans surprise, Victor Wembanyama y est inclus. Cependant, malgré le soutien qu’il a reçu, Bilal Coulibaly n’a été sélectionné ni pour l’équipe principale ni pour la seconde formation.

Il était évident pour tous, et la NBA l’a confirmé ce lundi : Victor Wembanyama est désormais officiellement membre de l’équipe des meilleurs nouveaux venus de la saison. Recevant les votes à l’unanimité de l’ensemble des 99 électeurs (99 votes pour la première place), le jeune phénomène français, âgé de 20 ans, a réalisé une performance remarquable en étant sélectionné dans l’équipe-type par tous les journalistes participant au vote, tout comme Chet Holmgren, le jeune talent d’Oklahoma City âgé de 22 ans. Pour sa première année avec San Antonio, Wembanyama a impressionné tout le monde en jouant 71 matchs et en affichant des statistiques individuelles exceptionnelles avec une moyenne de 21,4 points, 10,6 rebonds et 3,9 passes.

Holmgren, son adversaire de OKC, sélectionné lors de la draft 2022 mais absent tout au long de sa première saison due à une blessure, a quant à lui enregistré une moyenne de 16,5 points, 7,9 rebonds et 2,4 passes en 82 matchs sous les couleurs du Thunder, en plus de faire ses débuts en playoffs avec des moyennes de 15,6 points, 5,8 rebonds et 2,1 passes en 10 matchs. Aux côtés de ces deux joueurs dans la première équipe, on trouve l’ailier ou arrière de Charlotte, Brandon Miller, qui obtient 97 voix avec sa moyenne de 17,3 points par match, Jaime Jaquez Jr, l’ailier de Miami, avec 89 voix pour ses 11,9 points de moyenne, et Brandin Podziemski, le meneur ou arrière de Golden State, soutenu par 64 voix pour ses 9,2 points par match.

Seulement quatre joueurs du Top 10 de la draft 2023

Dans la catégorie des seconds couteaux mais non moins talentueux, la deuxième équipe des nouveaux venus inclut Dereck Lively II, le pivot de Dallas avec une moyenne de 8,8 points, Amen Thompson, le meneur-arrière de Houston avec 9,5 points, Keyonte George, le meneur de Utah avec 13 points, Cason Wallace, le meneur d’Oklahoma City avec 6,8 points, et GG Jackson II, l’ailier-fort de Memphis, affichant une performance de 14,6 points de moyenne. Bilal Coulibaly, un autre espoir français jouant au poste d’arrière ou ailier pour Washington, qui n’a pas encore 20 ans, aurait pu espérer figurer parmi ces deux premières équipes avec ses 8,4 points et 4,1 rebonds de moyenne sur 63 matchs, et une sélection au Rising Stars Challenge du All Star Game. Toutefois, avec seulement 14 voix pour la deuxième équipe et aucune pour la première, il doit se satisfaire d’un rôle plus discret.

Finalement, seulement quatre joueurs sélectionnés dans les dix premiers de la draft 2023 se sont faits une place dans ces deux équipes d’élite (Wembanyama, Miller, Thompson et Wallace). Il est à noter l’absence notable de Scoot Henderson, numéro trois de la draft, qui n’a pas répondu aux attentes à Portland avec seulement 14 points de moyenne sur 62 matchs. De son côté, GG Jackson, âgé de 19 ans et choisi en 45e position lors de la draft précédente, se distingue par sa présence dans la deuxième équipe, contre toute attente.