L’ASVEL en demies

ASVEL atteint les demi-finales

Lorsqu’elle était en retard de 20 points durant le troisième quart de leur match, l’ASVEL n’a pas baissé les bras et a réussi à arracher une victoire en prolongation contre Saint-Quentin, sur un score final de 89-92. Cet exploit leur a non seulement octroyé un second succès mais leur a également permis de décrocher leur place dans le dernier carré des demi-finales de la compétition Betclic Elite.

**L’ASVEL assure sa présence en demi-finales de la Betclic Elite.** En s’imposant face à Saint-Quentin dans leur salle de l’Astroballe jeudi dernier lors du match aller, l’équipe de Lyon avait l’opportunité de clôturer cette confrontation en se rendant au Palais des Sports Pierre-Ratte. Grâce à une remarquable performance de Nolan Traoré, qui a marqué 25 points et distribué 7 passes, le SQBB a entamé ce second match sur les chapeaux de roue.

En effet, bien que le début du match ait été marqué par un échange de points entre les deux équipes, **l’équipe de Saint-Quentin a rapidement pris les devants**, élargissant son avance avec une série de 16 points contre 5. À la fin du premier quart-temps, Saint-Quentin menait donc par neuf points. De leur côté, les joueurs de l’ASVEL ont tenté de combler cet écart, se rapprochant jusqu’à cinq points, mais sans réussir à inverser la tendance. Au terme de ce premier acte, l’écart était réduit de seulement une unité, laissant l’ASVEL avec huit points de retard.

L’ASVEL effectue une remontée spectaculaire

**Avec une détermination renouvelée, Melvin Ajinça (14 points, 12 rebonds) et ses partenaires se sont remobilisés dès le début de la seconde mi-temps**. Bien que l’ASVEL ait réussi à se rapprocher à dix points, le SQBB a réagi avec un 14-4, portant leur avance à vingt points, avance qui a été réduite à quinze points à l’entame du dernier quart-temps. Ce dernier quart a vu Saint-Quentin maintenir son avance avant de finalement s’effondrer.

Les derniers instants du match ont été marqués par une incroyable poussée de Timothé Luwawu-Cabarrot (17 points, 6 rebonds, 5 passes) et de ses coéquipiers, **enchainant un 12-0, ce qui leur a permis d’arracher une prolongation inattendue au regard du déroulement du match**. Durant ces cinq minutes supplémentaires, alors que les deux équipes se sont d’abord rendu coup pour coup, l’ASVEL a finalement pris le dessus pour s’imposer de trois points (89-92 après prolongation), sécurisant ainsi sa place dans le dernier carré de la Betclic Elite. L’adversaire de l’ASVEL en demi-finale sera déterminé mardi, suite à la décision du match entre Paris et Cholet.