Duplantis vise encore plus haut

Duplantis cible des sommets encore plus élevés

Ce samedi, Armand Duplantis a une nouvelle fois repoussé les limites de l’athlétisme en battant pour la huitième fois le record du monde du saut à la perche. Convaincu de ses capacités à surpasser encore ce nouveau sommet, il a exprimé sa détermination à atteindre des hauteurs encore plus élevées. Cette performance a, en outre, procuré une grande joie à Sam Kendricks, son concurrent, qui s’est réjoui de cet exploit.

Armand Duplantis aspire à plus encore. Lors du meeting de la Ligue de Diamant qui s’est tenu à Xiamen ce samedi, le talentueux athlète suédois, Armand Duplantis, a réussi à pousser les limites du record mondial de saut à la perche encore plus loin. Il a franchi la barre des 6,24m dès sa première tentative. Cette performance marque la huitième fois que le perchiste de 28 ans bat son propre record depuis qu’il a détrôné Renaud Lavillenie en février 2020.

Cependant, bien que satisfait, Duplantis estime n’avoir pas encore exprimé tout son potentiel. « Il y a définitivement de la marge pour progresser, sous réserve des bonnes conditions, » a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à Reuters. « Je vais exploiter chaque jour au maximum. Je sens que j’ai encore plus à offrir. Je ne considère pas ma performance comme parfaite, même si elle m’a permis de franchir 6,24 m. Le saut qui m’a valu le record mondial était plutôt bon. »

Duplantis vise d’autres sommets

En vue des Jeux Olympiques de Paris 2024 et d’un éventuel deuxième titre olympique, Armand Duplantis est convaincu qu’il lui reste « du chemin à faire, encore un peu à pousser et quelques barres de plus à franchir, sans aucun doute ». Sam Kendricks, également en compétition à Xiamen et arrivé deuxième avec une barre à 5,82m, n’a pas caché son admiration pour le Suédois qu’il a vu évoluer au fil du temps. « J’ai été champion dans le passé. Armand Duplantis était mon plus proche concurrent, » se souvient-il. « Je le suis depuis ses quatorze ans et j’ai observé son évolution. »

Bien qu’il n’ait pas réussi à surpasser le Suédois, l’Américain se dit satisfait de sa propre performance, se réjouissant d’être « toujours heureux de se classer deuxième derrière un détenteur du record du monde ». « Je sais combien il travaille dur, » a affirmé l’ancien double champion du monde. Il parcourt le monde entier et s’affirme comme le véritable champion que nous aspirons tous à voir. » Il ne fait aucun doute qu’on peut s’attendre à voir Duplantis tenter de franchir au moins 6,25 m dans un avenir proche.