15:10

Simona Halep parle de son retour difficile après la suspension

Simona Halep, ancienne numéro un mondiale de tennis, a récemment repris la compétition après une longue absence due à une suspension pour dopage. La joueuse roumaine avait été contrôlée positive au roxadustat, ce qui lui avait valu une suspension de neuf mois. Son retour au tournoi WTA 1000 de Miami en mars dernier a marqué sa première apparition depuis l’US Open d’août 2022, où elle avait été éliminée dès le premier tour.

À 32 ans, Halep aspire à finir sa carrière sur ses propres termes, bien que son chemin de retour soit semé d’embûches. « Je pensais que ce serait plus simple de revenir, mais c’est compliqué. Mon corps est passé à autre chose, c’est difficile de retrouver le rythme », a-t-elle expliqué lors d’une interview avec L’Équipe. Son match contre Paula Badosa à Miami, qui s’est soldé par une défaite, a mis en lumière les défis auxquels elle est confrontée pour retrouver son niveau de jeu antérieur.

Halep a également souligné l’importance de la patience et de la prudence pour éviter des blessures graves lors de son retour à la compétition. « J’ai repris à Miami, mais je n’étais pas prête pour la compétition. Je dois être patiente et ne pas risquer une grosse blessure », a-t-elle ajouté.

Malgré les obstacles, l’attitude de Halep reste positive, et elle considère chaque match et chaque tournoi comme une opportunité de progression. « Maintenant, c’est du bonus », dit-elle, suggérant que chaque moment passé sur le court est précieux et qu’elle est reconnaissante de pouvoir continuer à jouer à ce niveau, malgré les circonstances de sa suspension.

Simona Halep reste réaliste quant à ses ambitions de retour

Après une pause prolongée en raison d’une suspension et des défis de santé, Simona Halep a partagé ses sentiments sur son retour au tennis professionnel. Malgré la joie évidente de reprendre la compétition, l’ex-numéro un mondiale garde les pieds sur terre concernant ses perspectives de victoire future.

Lors d’un entretien avec un quotidien sportif français, Halep a exprimé à la fois sa gratitude de pouvoir rejouer et la reconnaissance des défis à venir : « Je suis redevenue une joueuse de tennis et ça m’avait manqué. Je suis heureuse d’être de retour, mais je sais que les matchs seront compliqués. Il est clair que mon corps a besoin de temps, mais je ne veux pas me mettre de pression. J’ai déjà fait de grandes choses et je suis satisfaite de ma carrière. Maintenant, c’est du bonus. »

Elle a également noté que sans invitation, sa participation aux tournois est limitée, ce qui l’oblige à se concentrer sur la récupération de son rythme de jeu plutôt que sur les victoires immédiates. « Gagner un tournoi, j’en suis très loin. On va avancer pas à pas et voir comment le corps réagit », a-t-elle ajouté, soulignant une approche prudente et graduelle pour son retour.

Halep a aussi mentionné les ajustements dans sa structure de soutien : « Si je recommence à gagner des matchs, je reprendrai peut-être un coach », a-t-elle dit, précisant que pour l’instant, son équipe se compose simplement d’un partenaire d’entraînement et d’un physio roumains. Cette déclaration intervient alors qu’elle confirme qu’elle ne participera pas à Roland-Garros cette année, marquant une pause significative dans sa présence habituelle dans les grands tournois.