Müller se veut positif pour la suite

Müller optimiste pour l’avenir

Suite à son éviction lors des huitièmes de finale du Masters 1000 à Rome ce mardi, Alexandre Müller a exprimé une frustration compréhensible face à ce dénouement. Néanmoins, le tennisman français mettait davantage l’accent sur les aspects positifs de ses performances durant le tournoi.

Suite à une performance remarquable qui l’a vu éliminer le joueur russe Andrey Rublev, classé sixième mondial, Alexandre Müller n’a pas pu poursuivre sur sa lancée au Foro Italico. Effectivement, en huitièmes de finale du Masters 1000 de Rome, le joueur français s’est incliné face au Chilien Nicolas Jarry en deux sets mardi. Après cette confrontation, celui qui est en passe de rejoindre le top 90 des joueurs mondiaux selon le classement ATP la semaine suivante, n’a pas dissimulé ses sentiments de regret.

« Ce mardi, j’ai eu un sentiment d’inachevé, je n’ai pas réussi à pleinement me dévoiler sur le court. (…) J’ai tenté différentes approches, mais il a su rester solide, en particulier au service, réussissant de nombreux aces », a d’abord partagé le joueur âgé de 27 ans, originaire de Poissy. Malgré cette défaite, Müller n’a pas manqué de souligner les aspects positifs de sa participation à ce tournoi romain, un événement où il n’avait jamais atteint une telle profondeur en Masters 1000 jusqu’à maintenant.

Müller se projette maintenant vers Paris 2024

« Je préfère retenir les aspects positifs de cette expérience. Être parvenu en huitième de finale d’un Masters 1000, si on m’avait annoncé ça il y a dix jours, j’aurais immédiatement accepté ! Le triomphe contre Rublev m’a beaucoup motivé, cela prouve que je suis capable de mettre en difficulté de grands joueurs lors de tournois importants. (…) »

« J’étais dans une passe où je n’arrivais pas à dépasser les deuxièmes tours dans les tournois ATP 500 et ATP 250. Et en l’espace de dix jours, tout peut basculer, pourvu qu’on maintienne le cap, a ensuite ajouté le Français lors d’une conférence de presse rapportée par L’Equipe. Les Jeux Olympiques de Paris 2024 sont dans un recoin de mon esprit. Si je veux y participer, je dois continuer à performer comme cela à Roland-Garros. » Müller aspire maintenant à briller lors de Roland-Garros, un événement qui revêt une importance particulière pour lui.