« Rafa ne va pas être ravi », Mauresmo désolée pour Nadal

Mauresmo s’excuse auprès de Nadal : « Rafa ne va pas être ravi »

Dans le cadre du premier tour de Roland-Garros, Rafael Nadal se trouve confronté à Alexander Zverev, une situation résultant du choix délibéré de ne pas octroyer à l’espagnol la position privilégiée de tête de série, une décision pleinement assumée par Amélie Mauresmo.

 « Quand j’ai vu les résultats du tirage au sort, je me suis dit que Rafa ne serait probablement pas enchanté. » La directrice du tournoi, Amélie Mauresmo, semblait légèrement mal à l’aise suite au tirage au sort de Roland-Garros, qui s’est déroulé jeudi. Un des événements les plus attendus de cette quinzaine est sans doute le match de Rafael Nadal, qui va devoir affronter dès le premier tour l’Allemand Alexander Zverev, un joueur de haut niveau.

Se retrouvant face à l’actuel n°4 mondial, récemment vainqueur du Masters 1000 de Rome, Nadal aurait sûrement préféré un adversaire moins redoutable pour ce qui pourrait être son dernier Roland-Garros. Suite à une longue période d’absence, Nadal, tombé au 276e rang mondial, a fait appel à son classement protégé pour intégrer le tableau principal. Cependant, cela ne lui a pas permis d’obtenir un statut de tête de série, ce qui l’a exposé à un tel affrontement dès le début du tournoi.

« Rafa est un combattant »

Le tournoi de Roland-Garros a maintenu son approche traditionnelle, en se basant sur le classement ATP pour établir les 32 têtes de série. Peu importe si certains auraient préféré que Nadal, avec ses 14 trophées à Paris, reçoive un traitement un peu plus clément. Mauresmo s’est exprimée clairement : « Si cela avait été possible, nous l’aurions fait. Mais protéger un joueur résout certains problèmes et en crée d’autres. Même Wimbledon a abandonné cette méthode il y a quelques années », a-t-elle expliqué aux journalistes jeudi, selon des propos rapportés par Le Figaro.

Le point positif, c’est que réussir dans de telles circonstances serait encore plus glorieux. Mauresmo espère donc un exploit de la part de Nadal, bien que Zverev soit le favori. « Sacha est actuellement en excellente forme. Personnellement, je souhaite juste assister à ce match, a confié la responsable du tournoi. Rafa est un combattant et un concurrent exceptionnel. En format trois sets gagnants, il a une expérience incomparable. On verra ce que ça donne. » Le verdict tombera lundi, soit en fin d’après-midi, soit lors de la session nocturne.