Amelie MAURESMO (Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

Mauresmo propose solutions contre tribunes vides à Roland-Garros

Amélie Mauresmo, qui dirige Roland-Garros, et Gilles Moretton, à la tête de la Fédération française de tennis (FFT), ont récemment partagé leur déception concernant les sièges inoccupés aperçus pendant la demi-finale opposant Zverev à Ruud. Bien que le tournoi se soit déroulé avec toutes les entrées vendues, l’absence remarquée de spectateurs a quelque peu éclipsé l’éclat de cette compétition.

Frustration face aux sièges vides

Amélie Mauresmo, en charge de l’organisation de Roland-Garros, ainsi que Gilles Moretton, président de la FFT, ont fait part de leur mécontentement en voyant de nombreux sièges vides pendant la demi-finale entre Zverev et Ruud, un constat d’autant plus amer que le tournoi affichait complet. Mauresmo a mentionné qu’elle réfléchissait déjà à des solutions pour remédier à cette situation, bien qu’elle ne soit pas encore prête à dévoiler ses plans avant la session de retour d’expérience prévue dans deux semaines. « Nous devons débattre et trouver des solutions. Ce que nous avons observé lors des demi-finales ne nous convient pas », a-t-elle insisté. De son côté, Moretton a également souligné son inquiétude, rappelant que le problème des tribunes vides ne datait pas de cette année.

Les organisateurs ont été particulièrement surpris d’apprendre que seulement 10 % des spectateurs présents le vendredi détenaient des billets pour les deux matchs, résultant en des gradins dégarnis pour la seconde demi-finale. Malgré cet accroc, Mauresmo a tenu à souligner le succès de la semaine d’ouverture, qui a captivé l’attention de 75 000 personnes.

En prévision de l’avenir, la FFT se concentre actuellement sur la préparation du stade pour les Jeux olympiques de Paris 2024. Le site subira une transformation en stade de boxe, avant de revenir à sa vocation première de terrain de tennis pour les Jeux paralympiques. Moretton a exprimé son enthousiasme et sa fierté à l’idée de contribuer au succès de Paris 2024.