07:55

F1 : Victoire de Norris au GP de Miami après un accident 

La safety car a joué un rôle crucial ce dimanche lors du Grand Prix de Miami en Formule 1, suite à un incident entre Logan Sargeant et Kevin Magnussen. Cependant, une erreur de positionnement du véhicule de sécurité a permis à Lando Norris de prendre la tête de la course. Profitant de cette opportunité, Norris a maintenu son avance et a décroché la première victoire de sa carrière en F1.

Un résultat inattendue 

Alors que Max Verstappen, parti en pole position, semblait destiné à remporter le Grand Prix de Miami, un événement inattendu a changé le cours de la course. Lando Norris avait pris la tête grâce à une stratégie efficace aux stands, mais un incident impliquant Kevin Magnussen et Logan Sargeant a bouleversé la situation. Sargeant a été contraint à l’abandon après avoir été poussé hors de la piste, ce qui a entraîné la sortie de la safety car. Cette intervention a remodelé la dynamique de la course, ouvrant une opportunité inattendue pour Norris.

L’intervention de la safety car lors du Grand Prix de Miami a pris une tournure inattendue. Suite à un mauvais positionnement du véhicule de sécurité, Lando Norris et son équipe McLaren ont profité de l’occasion pour effectuer un arrêt aux stands pendant que le drapeau jaune était agité. Parallèlement, Max Verstappen s’est retrouvé inopportunément bloqué derrière la safety car. Cela a permis à Norris de prendre une avance significative en tête de la course, profitant de l’absence inattendue de la safety car devant lui, ce qui a facilité son envol vers la première victoire de sa carrière en F1.

Pas de deuxième place cette fois-ci

Cette erreur de positionnement de la safety car a offert à Lando Norris une opportunité en or pour consolider son avance en tête de la course, même face à Max Verstappen, triple champion du monde en titre. Lors du redémarrage de la course après l’intervention de la safety car, alors que Verstappen semblait prêt à reprendre la tête, Norris a réussi à augmenter son avance. Il a finalement franchi la ligne d’arrivée avec plus de sept secondes d’avance sur ses concurrents, décrochant ainsi sa toute première victoire en Formule 1 après avoir fini à la deuxième place à huit reprises.