GP d’Emilie-Romagne: Piastri perd sa deuxième place sur la grille

GP Emilie-Romagne: Piastri Déclassé, Perd 2e Place Grille

Initialement placé pour s’élancer juste à côté du poleman Max Verstappen pour le Grand Prix d’Emilie-Romagne, Oscar Piastri a vu sa position sur la grille de départ reculer de trois emplacements suite à une pénalité. Cette sanction a été infligée pour avoir entravé Kevin Magnussen au cours de la séance de qualifications.

Ce dimanche, Max Verstappen sera en première position au départ du Grand Prix d’Emilie-Romagne, et à ses côtés, une autre monoplace de couleur orange l’accompagnera, toutefois ce ne sera pas celle d’Oscar Piastri. L’Australien a reçu une sanction de trois places sur la grille, permettant ainsi à Lando Norris, le champion de Miami il y a de cela deux semaines, de s’élancer depuis la seconde position. Quel méfait a commis Piastri? Durant la Q1, il a entravé Kevin Magnussen de Haas dans son dernier tour décisif. Suite à cet incident, tant les pilotes que leurs équipes ont été convoqués devant les commissaires après la qualification, aboutissant à la conclusion que Piastri, 23 ans, était en tort.

Piastri a souligné qu’en sortant des stands, la structure unique du circuit l’a empêché de voir Magnussen au niveau de la chicane entre les virages 2 et 3, un point que le Danois a confirmé. Cependant, les commissaires ont déterminé que l’équipe McLaren avait manqué à son devoir d’informer son pilote de l’arrivée d’un autre concurrent plus rapide, résultant ainsi en une pénalité de trois places pour Piastri. Avec un temps qui le positionnait au 18e rang de cette séance, Magnussen ne pouvait pas progresser en Q2 et débutera la course depuis l’une des dernières lignes, aux côtés de Guanyou Zhou de Sauber.

Piastri aligné avec Russell

Avec la pénalité infligée à Piastri, la première ligne de départ se conformera ainsi avec Max Verstappen en pole position et Lando Norris juste à côté de lui, suivis en deuxième ligne par Charles Leclerc et Carlos Sainz Jr, et en troisième ligne par Oscar Piastri et George Russell. Avant de prendre connaissance de sa pénalité, Piastri se montrait optimiste pour la compétition dominicale.

« Ici, réaliser un tour sans faute est extrêmement difficile. Je suis sincèrement satisfait, je me sens très à l’aise au volant de ma monoplace depuis nos premiers tours de piste hier. Nous avons montré un bon rythme pendant tout le week-end. Même si cette piste n’est pas la plus simple pour effectuer des dépassements, je reste confiant dans notre capacité à tirer notre épingle du jeu. » Être relégué en cinquième position sur la grille de départ pourrait néanmoins peser sur la stratégie de Piastri…