14:28

Comment freiner ou s’arrêter en roller : Les meilleures techniques 

Avec l’arrivée des beaux jours, de nombreuses personnes se tournent vers les activités extérieures, et le roller en fait partie. Que vous soyez un professionnel ou un amateur de roller quad ou en ligne, la sécurité est un aspect crucial lors de la pratique de cette activité. L’une des compétences les plus importantes à acquérir est la capacité d’apprendre à s’arrêter efficacement en roller. 

Dans cet article, nous allons examiner plusieurs méthodes de freinage couramment utilisées avec une vidéo explicative pas à pas pour vous aider à apprendre à les faire. Enfin, un paragraphe avec quelques conseils sur ce sport sera là pour aider les plus débutants à commencer avec les bonnes bases en rollers.

Méthodes de freinage courantes

Les professionnels du roller ont développé différentes techniques de freinage en fonction de leur style de patinage et des conditions de terrain. Voici quelques-unes des méthodes les plus couramment utilisées :

Freinage tampon ou toe stop (avec le frein des rollers)

Première manière d’apprendre à freiner sur un roller, c’est avec le tampon situé à l’arrière du pied droit au niveau des roulettes. Il faudra pour cela se mettre en positions de base avec les genoux fléchis, puis venir décaler doucement son pied droit vers l’avant pour lever la pointe vers le haut pour que le talon puisse toucher le sol. 

Petit secret pour réussir, mettez bien votre poids sur la jambe gauche, sur celle qui ne freine pas. Régler la puissance de votre talon sur le frein pour pouvoir diminuer la distance de freinage. Faible risque de chute.

À noter : 

Attention pour ceux qui ont une paire de patins quad, le frein est à l’avant et sur les deux patins.  

Freinage en T-stop ou en T

Cette technique de freinage est la plus utilisée dans le monde du roller. Elle consiste à placer un patin perpendiculaire à la direction de la marche, tandis que l’autre patin continue de rouler. Cela crée une friction qui ralentit le patineur. Cette méthode est particulièrement utile pour les patineurs qui sont à petite et moyenne vitesse. Elle permettra aussi de pouvoir freiner sa course lors d’une descente

Si nous devions retenir une chose, le seul inconvénient qu’elle a, c’est que cela abime les roues de vos rollers. De ce fait, il est donc conseillé de s’en servir de chaque côté. N’oubliez pas cette méthode qui est un vrai passe-partout en roller sauf si vous ridez à trop grande vitesse, elle peut devenir inefficace voir dangereuse.

Freinage Plow stop ou chasse-neige

Surement la technique la plus simple à apprendre pour un débutant ! C’est un peu la même manière de s’arrêter qu’au ski quand vous débuter, d’où le nom chasse-neige. Elle est utilisée pour ralentir ou s’arrêter en douceur en position de patinage sans endommager vos roues. Elle consiste à écarter ses patins et une fois que vous avez perdu de la vitesse, il vous suffira de resserrer les pointes des pieds en gardant les talons vers l’extérieur. Cela va former une sorte de “V”. 

Cette position crée une friction entre les roues et le sol, ce qui ralentit et arrête le patineur en toute sécurité. Prévoyez un temps de freinage, cela demande un peu de distance avant d’être arrêté complètement. 

Freinage Soul Slide 

Première méthode pour le freinage d’urgence ! Il faudra garder son dos droit et ne pas se plier en avant. Tourner le haut de votre corps avec votre épaule droite dans le sens du mouvement. Accroupissez-vous puis transférer votre poids sur la jambe gauche. Commencer à fléchir la cheville du pied droit vers l’intérieur et aussi à pousser le talon vers l’extérieur. 

Si votre pied droit ne glisse pas sur le sol, c’est qu’il y a trop de poids dessus ou qu’il n’est pas assez fléchi vers l’intérieur. Pour finir, il vous suffit de pousser le pied droit sur le côté et vers l’avant pour atteindre un angle de 90° environs. Combiner toutes ces étapes pour obtenir un beau soul slide.

D’autre variante du Soul Slide existe comme le Soul Wheeling avec le patin arrière qui est sur une seule roue.   

Freinage PowerSlide  

C’est comme la technique du soul slide mais en arrière. Pour celle-ci, il faudra tout d’abord savoir se mettre en arrière et garder son équilibre. Prenez de la vitesse, puis écarter les jambes. Faîtes un léger mouvement d’épaule pour pouvoir lancer la jambe qui va freiner vers l’avant et celle qui restera en arrière doit être dans la direction opposée du mouvement. Trouvé l’angle parfait pour freiner rapidement, plus il sera fermer et bas, plus le freinage sera efficace. Au départ, décomposer le mouvement pour le mettre en place avant de tout coordonner pour faire un beau powerslide. Le risque de chute est plus important pendant l’apprentissage. 

Le parallèle ou hockey slide

C’est une technique plutôt complexe, mais surement la plus efficace à grande vitesse. Commencez à vous entrainer à une vitesse acceptable en prévoyance de chute qui seront fort probables. Comme son nom l’indique, une fois à pleine vitesse, cela permet de freiner avec les roues en parallèle. Le patineur doit pour cela faire un virage puis prendre la courbe avec le corps incliné vers l’intérieur. Attention lors de la glissade à garder votre équilibre pendant l’adhérence des roues sur la route. 

Conseils pour le freinage quand on est débutants

Au départ, quand on est débutants, le freinage peut sembler difficile à maîtriser, mais avec de la pratique et de la patience, cela devient plus facile. Voici une liste de conseils pour améliorer votre technique de freinage :

  1. Positionnez votre corps correctement : votre corps doit être en position de patinage, avec les genoux légèrement fléchis et les bras légèrement écartés pour maintenir l’équilibre. Une position correcte facilitera le freinage.
  1. Gardez votre poids centré sur vos pieds : lorsque vous freinez, assurez-vous que votre poids est réparti uniformément sur les deux patins. Cela empêchera les rollers de déraper et vous donnera un meilleur contrôle.
  1. Regarder face à vous : Il est important de regarder droit devant vous. Regarder vers le sol peut perturber votre équilibre et entraîner une chute.
  1. Pratiquez le roller sur des surfaces lisses et planes : Ne commencez pas sur un sol arpenté, cabossé ou dans une descente. Pourquoi débuter sur des terrains plus compliqués ? Pratiquez plutôt sur des surfaces lisses et planes, telles que les parkings, une belle route ou encore les pistes cyclables.
  1. Utilisez des protections : assurez-vous de porter un casque, des genouillères, des coudières et des protège-poignets. En cas de chute, ces équipements de protections peuvent réduire les risques de blessures graves.
  1. Allez-y progressivement : commencez par apprendre les techniques de freinage de base, comme la technique avec le tampon et en chasse-neige, avant de passer à des techniques plus avancées. Prenez votre temps pour maîtriser chacune de celle-ci avant de passer à la suivante.