Bonnet,
Henique, Joly et Secchi complètent la liste

Bonnet, Henique, Joly, Secchi rejoignent la liste

Charlotte Bonnet, accompagnée de Mélanie Henique, Damien Joly et Clément Secchi, ont réussi à se faire une place parmi les nageurs de l’équipe de France qui vont participer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. D’autre part, Léon Marchand et Maxime Grousset ont également obtenu une nouvelle qualification pour participer à cet événement d’envergure internationale.

Seize compétiteurs, dont quatre nouveaux qualifiés, ont récemment scellé leur destinée olympique à Chartres lors des championnats de France de natation, un événement décisif pour la participation aux Jeux Olympiques de Paris. Au cœur de cet ensemble distingué, Charlotte Bonnet a brillé particulièrement, marquant son parcours avec une qualification pour ses quatrièmes Jeux Olympiques, prendre place dans l’épreuve de 200m quatre nages. Malgré une déception précédente dans l’épreuve du 100m brasse où, malgré un titre national, la qualification lui a échappé, Bonnet, entraînée maintenant en Suisse, a triomphé sur le 200m quatre nages avec un temps de 2’11″18, surpassant de peu le seuil de qualification.

Bonnet, âgée de 29 ans et déjà médaillée de bronze aux JO 2012 en relais, a démontré un acharnement remarquable en fin de course pour décrocher sa place pour Paris. De son côté, Mélanie Henique, âgée de 31 ans, s’est taillé une place pour ses troisièmes Olympiades en s’imposant sur le 50m nage libre, une épreuve qu’elle a choisie de concourir au détriment du 50m papillon, sa spécialité non-incluse aux Jeux. Avec un temps de 24″53 en finale, elle s’est non seulement qualifiée mais a également devancé Beryl Gastaldello, déjà qualifiée pour le 100m dos, solidifiant sa place pour Paris.

Un triomphe supplémentaire pour Marchand

Damien Joly, âgé de 32 ans, vient de réserver son billet pour ses troisièmes Jeux Olympiques, effaçant ainsi la déception de ne pas s’être qualifié pour Tokyo 2021. Lors du 1500m, son effort l’a placé troisième avec un temps de 14’51″62, surpassant largement le minimum requis. Devant lui, David Aubry, qui avait déjà son billet pour le 400m et 800m, s’est de nouveau distingué en ajoutant le 150m à son programme à Paris.

Concernant l’épreuve du 100m papillon, la victoire de Maxime Grousset, bien que jugée décevante par lui-même, a respecté la condition de qualification. Malgré un temps de 50″59, son esprit était tourné vers l’objectif principal, celui de passer sous la ligne des 51″67. Clément Secchi, ayant réalisé un temps de 51″17, rejoindra également Grousset à Paris, marquant ainsi sa première participation aux Jeux Olympiques. Mehdy Metella, ayant lui aussi réalisé le temps de qualification, a été empêché de se qualifier due à la règle limitant à deux nageurs par pays dans chaque épreuve.

Les championnats se sont clôturés sur une note élevée avec le 200m quatre nages, épreuve dans laquelle Léon Marchand, double champion du monde en titre, s’est imposé avec un temps de 1’56″33, éclipsant le temps de qualification et ajoutant ainsi une quatrième épreuve à son programme olympique. Uniquement Marchand s’est qualifié pour cette épreuve côté français.

À l’issue de cette semaine de compétitions, dix-sept nageurs ont officiellement obtenu leur billet pour Paris 2024. Il reste à la Fédération de déterminer les sélectionnés pour les épreuves de relais.

Les participants qualifiés pour Paris 2024 sont :
– David Aubry (400m, 800m et 1500m nage libre)
– Charlotte Bonnet (200m quatre nages)
– Pacome Bricout (800m nage libre)
– Rafael Fente Damers (100m nage libre)
– Beryl Gastaldello (100m dos et 50m nage libre)
– Maxime Grousset (50m et 100m nage libre, 100m papillon)
– Mélanie Henique (50m nage libre)
– Damien Joly (1500m nage libre)
– Anastasiia Kirpichnikova (400m, 800m et 1500m nage libre)
– Léon Marchand (200m et 400m quatre nages, 200m papillon, 200m brasse)
– Pauline Mahieu (200m dos)
– Florent Manaudou (50m nage libre)
– Yohann Ndoye Brouard (100m et 200m dos)
– Clément Secchi (100m papillon)
– Emma Terebo (100m et 200m dos)
– Mewen Tomac (100m et 200m dos)
– Marie Wattel (100m papillon, 100m nage libre)