Dupont:
« Profiter de ces moments »

Dupont sur « Profiter de ces moments »

En prévision de la confrontation avec Bordeaux-Bègles pour la finale du Top 14 ce vendredi, Antoine Dupont a partagé ses réflexions au sujet de la dynamique et de l’attitude actuelle au sein du groupe toulousain. Après cet affrontement, son attention se portera sur les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Le Stade Toulousain pose ses valises à Marseille, revêtu du statut de prétendant au titre. Suite à leur victoire dans la Champions Cup et leur position de leader au terme de la saison régulière, l’équipe de Haute-Garonne s’est imposée contre La Rochelle et s’apprête à rencontrer Bordeaux-Bègles ce vendredi en quête de la consécration suprême. Antoine Dupont, lors d’une conférence de presse, a exprimé son mental de compétiteur : « Nous sommes dans un état d’esprit combatif pour aborder cette finale », partage-t-il, mentionnant un mélange d’excitation et d’enthousiasme, teinté d’une légère appréhension habituelle. « C’est une joie de pouvoir disputer une rencontre supplémentaire. »

Cette ultime épreuve se déroulera sur le gazon de l’Orange Vélodrome, un lieu qui n’évoque pas seulement de bons souvenirs pour le capitaine de Toulouse, marqué par un carton rouge contre l’Afrique du Sud et une blessure durant la dernière Coupe du Monde. Néanmoins, Dupont met ces souvenirs de côté, les considérant comme appartenant à un autre contexte. « Nous devons nous affranchir de ces éléments, oublier toute superstition et nous concentrer sur notre tâche de demain (vendredi), » explique-t-il, soulignant l’importance de savourer ces instants. Pour Dupont, après cette finale, viendra le temps de se préparer pour le tournoi olympique de rugby à 7 avec l’équipe de France.

Dupont : « On doit profiter de chaque chance »

« Je prends les choses comme elles viennent, » déclare-il, conscient que cette année est riche en défis avec de grands objectifs à atteindre. Il s’est efforcé d’être à son meilleur niveau dans toutes les compétitions. Cependant, Dupont est surtout focalisé sur le but de remporter un second titre de champion de France d’affilée. « Même si nous avons déjà eu l’opportunité de jouer à ce niveau, nous avons aussi connu la défaite et l’échec de remporter un titre, » rappelle-t-il, insistant sur l’importance de saisir chaque opportunité. « C’est ce qui nous pousse chaque jour. » La motivation ainsi que le bien-être physique et mental viennent alors naturellement, et un repos bien mérité l’attend après la finale avant de se lancer dans son prochain grand défi.

Face à lui ce vendredi, il pourrait croiser Matthieu Jalibert, récemment touché par une blessure musculaire au début du mois de juin. Dupont reconnaît les talents de son adversaire mais précise que son équipe se concentre davantage sur sa propre stratégie que sur celle de l’adversaire. « Nous sommes conscients de leurs capacités, » admet-il. « Peu importe qui joue, mais s’il s’avère que Matthieu participe, il faudra le surveiller comme il se doit ainsi que tout le quinze de départ. » Les joueurs de Toulouse n’arrivent pas en terrain conquis mais sont déterminés à faire valoir leur statut.