Ligue 1 (Photo by Icon Sport)

Vincent Labrune soutient la chaîne LFP à 30€ pour les droits TV

Alors que le compte à rebours pour le début de la saison de Ligue 1 continue inexorablement, une situation plutôt inédite se profile à l’horizon : à ce jour, aucun diffuseur TV n’a été désigné pour couvrir la période de 2024 à 2029. Confrontée à cette impasse, la Ligue de football professionnel réfléchit sérieusement à la création d’une chaîne dédiée exclusivement à la Ligue 1.

Une chaîne entièrement dédiée à la Ligue 1 pourrait voir le jour

Lors d’une récente audition devant une Commission d’enquête du Sénat, Vincent Labrune, qui occupe le poste de président de la Ligue de Football Professionnel (LFP), a évoqué la possibilité de créer une chaîne spécifiquement consacrée à la Ligue 1. Il a partagé que depuis que Canal+ a exprimé sa décision de ne pas participer à l’appel d’offres, la LFP se mobilise activement, depuis septembre 2022, pour explorer d’autres alternatives. « Nous avons mis tous les efforts nécessaires, bien que nous n’ayons pas encore trouvé de solution, et je reconnais ma part de responsabilité, » a-t-il affirmé, soulignant l’engagement sans relâche de la ligue dans cette quête.

Labrune a admis que l’option d’une chaîne dédiée apporterait des avantages moins importants aux clubs comparativement à d’autres scénarios. Toutefois, il a considéré cette voie comme une opportunité de transformer un défi en succès en prenant en main le destin de la Ligue 1 et en envisageant la création d’une propre plateforme médiatique.

Concernant le modèle financier envisagé, la souscription à cette chaîne spécialisée dans la diffusion des matchs de Ligue 1 s’élèverait à 25 euros par mois avant taxes, ce qui reviendrait à 30 euros TTC, avec une facture annuelle étalée sur dix mois. Les responsables projettent d’atteindre un nombre d’abonnés supérieur à deux millions dès la première année et aspirent à un objectif ambitieux de 3,3 millions d’abonnés pour la dernière année de diffusion. Selon les mots d’un dirigeant lors d’une réunion du Conseil d’administration, « il est estimé qu’un véritable fan de la Ligue 1 ne saurait se passer de suivre ces matchs », mettant en avant la confiance des officiels dans la fidélité et l’engouement des supporters pour le championnat français.