Aug 25, 2022; Ottawa, Ontario, CAN; Sarah Schmelzel from the United States tees off during the first round of the CP Women

Schmelzel mène au PGA Championship, échec de la N°1 mondiale

Cette fin de semaine au Women’s PGA Championship a vu la concurrence aiguisée entre deux joueuses encore en lice pour leur tout premier titre d’importance. Amy Yang de la Corée du Sud et Sarah Schmelzel des États-Unis se trouvent actuellement en tête de ce prestigieux tournoi, après une performance remarquable durant le deuxième tour. Tandis que Nelly Korda, considérée comme une des favorites, a connu une journée difficile, enregistrant ainsi le score le plus élevé de sa carrière. Céline Boutier, quant à elle, se retrouve en baisse dans le classement par rapport à son démarrage prometteur.

Performances et classement de haut vol

En tête de liste, l’Américaine Sarah Schmelzel avec ses coups précis a brillé sur le parcours, rendant une carte exceptionnelle de 67, le meilleur score réalisé cette semaine. Toute aussi concentrée, Amy Yang, le talent d’Asie, a su maintenir le rythme en soumettant une carte de 68, lui permettant ainsi de partager la première place avec Schmelzel. Les deux talents sont désormais au coude à coude à -6, faisant preuve d’un engagement et d’une détermination sans faille vers la course au titre.

Cependant, Nelly Korda a vécu des moments moins glorieux, éprouvant des difficultés notables qui l’ont conduite à un score de 81, le pire de sa carrière professionnelle jusqu’à présent. Un résultat surprenant qui l’a éloignée de la tête du classement, où elle était pourtant attendue.

Céline Boutier, la Française qui avait démarré le tournoi sur les chapeaux de roues, se trouve désormais 12e, avec une performance légèrement diminuée par rapport au premier jour. Son parcours reste néanmoins prometteur pour la suite du championnat, ayant offert un jeu solide dès le départ.

Détails des scores après le deuxième tour (par 72) :
– En égalité pour la première position, nous retrouvons Sarah Schmelzel des USA et Amy Yang de la Corée du Sud, les deux joueuses affichant un score de -6.
– Suivent ensuite à la troisième place, Ko Jin Young de la Corée du Sud, Hinako Shibuno du Japon et Lexi Thompson des USA, toutes à -4.
– Parmi les joueuses qui chassent également le haut du tableau, Leona Maguire d’Irlande, Ryu Hae-Ran de la Corée du Sud et Miyu Yamashita du Japon se placent respectivement à -3.
– Lauren Hartlage, Ally McDonald des USA et Madelene Sagström de la Suède tiennent le coup à -2, marquant leur présence dans le haut du classement.
– Enfin, Céline Boutier fait partie d’un groupe de joueuses à -1, montrant que la compétition reste ouverte et que le championnat promet encore des rebondissements.

Cette dynamique concurrence et ces performances exceptionnelles font de ce Women’s PGA Championship une édition à suivre de près, où chaque coup peut changer le destin d’un titre tant convoité.