Alexia Putellas - FC Barcelone (Photo by Pressinphoto / Icon Sport)

Montant reçu par les joueuses de Barcelone après leur victoire en Ligue des champions

L’équipe féminine de football de Barcelone a récemment franchi un jalon impressionnant en remportant l’UEFA Women’s Champions League, leur apportant non seulement la gloire et la reconnaissance internationale mais aussi une récompense financière conséquente. Cependant, en dépit de leur succès remarquable, une comparaison avec les récompenses accordées aux équipes masculines dans des compétitions similaires met en lumière un écart financier considérable.

Récompenses Financières dans le Football Féminin

En atteignant le sommet de l’excellence dans la compétition féminine la plus prestigieuse d’Europe, l’équipe féminine de Barcelone a été récompensée par un montant total de 1,4 million d’euros. Cet impressionnant prix monétaire reconnaît leur excellence sur le terrain, récompensant leur acharnement et leurs performances exceptionnelles du début à la fin du tournoi. La somme accordée inclut une dotation initiale de 400 000 euros simplement pour avoir participé à la phase de groupes, soulignant le niveau de compétition et d’engagement requis pour participer à ce prestigieux événement.

Cependant, quand on met en parallèle ces chiffres avec les récompenses allouées aux équipes masculines dans le cadre de leur propre Ligue des champions, les différences deviennent flagrantes. L’équipe masculine victorieuse dans son tournoi équivalent peut s’attendre à recevoir une somme de 20 millions d’euros. Cela représente une différence signifiante, dépassant largement le montant attribué à leurs homologues féminines. Même le finaliste de la compétition masculine peut prétendre à une récompense de 15,5 millions d’euros, soulignant encore plus la disparité entre les prix attribués dans les compétitions masculines et féminines.

Cette situation met en évidence les écarts de rémunération et de valorisation entre le football féminin et masculin à l’échelle européenne. Malgré l’augmentation de la popularité et de la visibilité du football féminin ces dernières années, les récompenses financières restent nettement inférieures à celles de leurs collègues masculins, soulevant ainsi des questions sur l’équité et la reconnaissance égale des talents et des compétences, indépendamment du genre.