Rodrygo Goes of Real Madrid during the La Liga match between Real Madrid and Real Betis played at Santiago Bernabeu Stadium on May 25, 2024 in Madrid, Spain. (Photo by Cesar Cebolla / Pressinphoto / Icon Sport)   - Photo by Icon Sport

Manchester City offre 100M€ pour Rodrigo du Real Madrid

Dans la quête incessante pour s’assurer un effectif des plus compétitifs, indispensable à la quête de la Ligue des Champions, Pep Guardiola aurait des vues sur Rodrygo, prêt à investir jusqu’à cent millions d’euros pour l’acquérir.

Le Marché Transfert s’Enflamme pour Rodrygo

Rodrygo Goes, lors d’une conversation récente avec DAZN, a laissé entendre qu’un départ du Real Madrid pourrait se profiler à l’horizon, à moyen terme. Le monde du football n’a pas tardé à réagir à ces propos, créant un véritable buzz à travers le globe, notamment du côté de Manchester, chez les Cityzens. Le tacticien espagnol, Pep Guardiola, sillonne actuellement le marché des transferts en Europe, ayant pour objectif de trouver des joueurs de calibre international. Ces traits d’envergure doivent enrichir son équipe en vue d’atteindre le pinacle des compétitions européennes la saison prochaine, et Rodrygo semble être le joueur parfaitement taillé pour répondre à ces besoins stratégiques, devenant ainsi une cible majeure pour Manchester City.

Des murmures dans les corridors du football européen, recueillis par Todo Fichajes, laissent entendre que Manchester City est prêt à mettre sur la table une offre d’environ 100 millions d’euros pour s’assurer les services de l’attaquant brésilien. Ce montant, que le club anglais voudrait plafonner, illustre l’importance stratégique de Rodrygo dans le dispositif de Guardiola pour les compétitions européennes à venir. Cependant, le Manchester City n’est pas le seul géant du football à marquer son territoire dans cette course à l’acquisition ; le Paris Saint-Germain, ainsi que Luis Enrique, restent vigilants aux événements qui pourraient se dérouler à Madrid, prêts à se jeter dans la mêlée pour arracher le prodige à la concurrence.