Luis Diaz (Liverpool FC) - Photo by Icon Sport

Liverpool envisage transfert Luis Diaz au PSG

La quête du Paris Saint-Germain pour un successeur à Kylian Mbappé ne s’arrête pas, avec la nomination de Luis Diaz comme cible potentielle, surtout que Liverpool ne serait pas contre l’idée de le laisser partir contre une compensation financière importante.

Le PSG en recherche active d’un remplaçant pour Mbappé

Depuis le départ de Kylian Mbappé, le Paris Saint-Germain est à la recherche d’une nouvelle étoile pour illuminer son attaque. Malgré un intérêt prononcé pour Khvicha Kvaratskhelia, les chances du PSG de le recruter s’amenuisent. En effet, le joueur géorgien, évoluant sous les couleurs de Naples, semble être retenu par son club, avec à sa tête le nouvel entraîneur Antonio Conte, qui n’est pas disposé à le laisser partir. De plus, une prolongation de contrat avec Naples semblerait en préparation pour Kvaratskhelia, poussant ainsi le PSG à explorer d’autres horizons.

Parmi les options envisagées figure Luis Diaz de Liverpool, qui se présente comme une alternative séduisante pour le club parisien.

Selon les informations divulguées par la station radio britannique Team Talk, Liverpool a indiqué aux prétendants de l’ailier colombien, notamment le PSG et le FC Barcelone, que le joueur était sur le marché. Néanmoins, acquérir Diaz nécessiterait un investissement de 75 millions d’euros, une somme conséquente mais dans les capacités du PSG grâce à ses ressources financières importantes, et au soulagement apporté par le départ de Mbappé sur la masse salariale du club. Tandis que le Barça, malgré un accord lucratif avec Nike, peinerait à rassembler une telle somme.

Ainsi, le PSG pourrait se retrouver en bonne position pour attirer Diaz, bien que le club souhaiterait probablement négocier un prix plus bas, compte tenu des blessures aux genoux subies par le joueur en 2023.

Ce dossier sur l’avenir de Luis Diaz et son possible transfert au Paris Saint-Germain mérite une attention particulière dans les jours à venir, marquant peut-être le début d’une nouvelle ère pour l’équipe française.