13:58

Hugo Lloris : Un penalty arrêté et une victoire pour le LAFC

Hugo Lloris, souvent critiqué pour son faible taux de réussite dans l’exercice des penalties, a fait taire ses détracteurs en arrêtant un penalty mercredi soir lors de la victoire du LAFC contre St Louis en MLS.

Après un mois d’avril difficile où il a encaissé 12 buts en 6 rencontres, le gardien français a enchaîné deux clean-sheets consécutifs, contre Vancouver (3-0) et plus récemment contre St Louis (0-2). Lloris a joué un rôle crucial en début de match, repoussant un penalty du Brésilien Joao Klauss en se détendant bien sur sa droite. Cet arrêt a permis à son équipe de rester à 0-0, avant que Denis Bouanga, l’ancien Stéphanois, n’inscrive un doublé décisif en seconde période.

Arrêter un penalty est un fait assez rare pour Hugo Lloris, ce qui rend cette performance d’autant plus notable. Sa difficulté dans cet exercice a été particulièrement mise en lumière lors de la séance de tirs au but de la finale de la Coupe du monde 2022, où le portier argentin Emiliano Martinez avait brillé par ses arrêts.

Cette performance en MLS pourrait redonner confiance à Lloris et renforcer son statut de gardien clé pour le LAFC. En arrêtant ce penalty, Lloris a non seulement contribué à la victoire de son équipe, mais il a également montré qu’il pouvait encore se surpasser dans les moments critiques.

La victoire du LAFC et la performance de Lloris marquent une bonne journée au travail pour l’ancien capitaine des Bleus, qui continue de démontrer sa valeur sur le terrain malgré les critiques passées.

Hugo Lloris : Un arrêt de penalty historique en MLS

Pour Hugo Lloris, l’arrêt de penalty réalisé mercredi soir lors de la victoire du LAFC à St Louis (0-2) marque une première depuis longtemps. Selon les données de Transfermarkt, c’est le premier penalty stoppé par Lloris depuis le match France-Suisse de l’Euro 2020, le 28 juin 2021.

Au cours de sa carrière, l’ancien gardien de Nice, de l’OL et de Tottenham a repoussé 10 penalties, tout en en encaissant 96, hors séances de tirs au but. Ce ratio est relativement faible comparé à la moyenne générale, où environ 70 à 75% des penalties sont transformés. Il est à noter que Transfermarkt ne prend pas en compte les pénaltys manqués par les tireurs, ce qui pourrait affecter légèrement ces statistiques.

En arrêtant le penalty de Joao Klauss, Lloris a non seulement contribué à maintenir le score à 0-0 au début de la rencontre, mais il a également permis à son équipe de construire sur cette base pour remporter la victoire grâce à un doublé de Denis Bouanga en seconde période. Cet arrêt de Lloris est d’autant plus notable que Joao Klauss n’a pas un excellent bilan en matière de penaltys, ayant manqué cinq de ses quatorze tentatives, soit un taux de réussite de 60%.

Ce succès en MLS pourrait représenter un tournant pour Lloris, souvent critiqué pour sa faiblesse dans l’exercice des penalties. Sa performance souligne sa capacité à rester décisif et à jouer un rôle clé pour son équipe, même dans les moments les plus critiques.