Head coach Laszlo BOLONI of FC Metz during the Ligue 1 Uber Eats match between Metz and Paris at Stade Saint-Symphorien on May 19, 2024 in Metz, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport

Bölöni veut annuler contrat après ASSE – FC Metz défaite

Au cœur d’une période cruciale pour le FC Metz, marquée par le spectre d’une descente, une scène particulièrement tendue a mis en lumière le niveau de pression au sein de l’équipe. Après une défaite face à l’AS Saint-Etienne, Laszlo Bölöni, l’entraîneur de Metz, a sévèrement critiqué Matthieu Udol, le capitaine de l’équipe, devant les médias.

Controverse après une défaite critique

L’équipe de Metz a connu une défaite décevante jeudi dernier contre l’AS Saint-Etienne, s’inclinant 2-1 au Stade Geoffroy-Guichard. Cette contre-performance place désormais Metz dans une position préoccupante. Matthieu Udol, âgé de 28 ans et capitaine de l’équipe, a partagé son analyse de la rencontre lors d’une interview d’après-match. Il a exprimé sa déception face à ce qu’il considérait comme un manque de volonté sur le terrain de la part de son équipe et a souligné le faible nombre d’occasions de but créées. Ces commentaires n’ont pas du tout été appréciés par Laszlo Bölöni.

Intervenant dans une interview pour beIN Sports, Bölöni n’a pas mâché ses mots concernant les déclarations de Udol. L’entraîneur a vivement critiqué son capitaine, suggérant que parler de manque d’envie équivalait à une faute professionnelle grave. Il a insinué que des paroles aussi déplacées étaient tolérées seulement parce qu’elles venaient de joueurs tels que Udol ou Dréossi, ce qui, selon lui, constitue une erreur notable de communication au sein de l’équipe. Bölöni a déploré le fait de questionner l’envie des joueurs, tout en admettant que l’équipe n’avait opéré qu’à 70% de ses véritables capacités pendant le match. Toutefois, il a tenu à souligner qu’il reste des aspects positifs qui inspirent l’espoir pour la suite. Par ailleurs, il a attribué la responsabilité du but adverse à une erreur partagée entre Udol et le gardien de but, Oukidja, en faisant remarquer ironiquement que ce sont ces deux individus qui se sont exprimés sur la question.